French Follow Along Tour Guide

MSG Concert Days

No Events

French

Bienvenue à la visite guidée All Access Tour™ du Madison Square Garden® ! Nous espérons que ce guide de traduction rendra votre expérience encore plus agréable. Veuillez noter que le texte de la visite et les arrêts prévus pendant la visite sont susceptibles d’être modifiés en fonction de l’activité de la salle omnisports.

Nous espérons que vous apprécierez votre découverte de la World’s Most Famous Arena®. Veillez à rester à proximité de votre guide touristique et n’hésitez pas à nous poser vos éventuelles questions.

BIENVENUE

Bonjour à tous ! Bienvenue au Madison Square Garden. Aujourd’hui, j’ai l’honneur d’être le guide qui vous accompagnera tout au long de cette expérience hors du commun, sur les traces des légendes. Pendant les 75 prochaines minutes, votre laissez-passer vous permettra d’accéder à des endroits exclusifs en coulisses, que très peu de gens ont la chance de voir. Vous aurez l’occasion de découvrir quelques-uns des moments les plus incroyables et emblématiques qui se sont produits, à l’endroit même où vous vous trouvez.

Avant que nous ne commencions notre voyage, j’ai quelques annonces importantes à faire. Tout d’abord, gardez votre

téléphone à portée de main et prenez toutes les photos des coulisses que vous souhaitez. En revanche, les vidéos ne sont pas autorisées, tout comme les perches à selfies. Si vous en avez une en votre possession, veuillez ne pas l’utiliser. Et puisque votre expérience fera certainement des jaloux parmi vos amis lorsqu’ils en prendront connaissance, assurez-vous de la partager en utilisant le hashtag #MSGAllAccess et en identifiant notre compte @thegarden. Il se peut même que vous soyez publié sur nos pages ! Pour vous faciliter la tâche, nous vous avons même fourni un accès Wi-Fi gratuit : connectez-vous simplement à FREEMSGWIFI dans vos paramètres Wi-Fi et acceptez les conditions générales. Si vous avez un trou de mémoire, jetez un coup d’œil à votre laissez-passer, sur lequel sont inscrits le nom du réseau Wi-Fi et le hashtag.

Étant donné que nous visiterons des endroits où l’accès est particulièrement restreint, il est important que votre laissez-passer toutes zones soit visible à tout moment. Je vous demanderai de rester près de moi, car si certaines personnes sont à la traîne ou si quelqu’un se perd, nous serons forcés d’arrêter la visite et, éventuellement, de rater certains de ses temps forts. Je sais que ce n’est pas ce que vous souhaitez. Si un arrêt aux toilettes s’impose, sachez que nous marquerons une courte pause dans quelques minutes, la seule durant toute la visite. Enfin, nous allons monter et descendre plusieurs escalators et quelques escaliers. Si vous pensez avoir besoin d’aide durant le parcours, merci de me le faire savoir, afin que j’organise un convoi par ascenseur. Très bien. Nous avons fait le tour de l’aspect pratique, rentrons maintenant dans le vif du sujet.

Mesdames et messieurs, en ce moment même, vous vous trouvez dans LE Madison Square Garden, le centre du centre de l’univers, et aujourd’hui, vous êtes un invité VIP. Suivez-moi pour vivre cette expérience d’accès toutes zones dans la salle omnisports la plus célèbre du monde.

6ème ÉTAGE

Nous allons commencer notre visite du jour en remontant le temps pour revivre l’incroyable passé qui a fait du Garden la salle légendaire qu’elle est aujourd’hui. Vous ne vous en rendez peut-être pas compte, mais nous nous trouvons en réalité dans le quatrième Madison Square Garden. Nous nous intéresserons de plus près aux trois autres Gardens un peu plus tard.

À mesure que nous avançons, regardez en l’air. Vous pourrez alors remarquer notre rétrospective Garden366. Chose incroyable, chaque jour au fil des ans — même les années bissextiles —, un événement mémorable s’est tenu dans cette salle. Nous en avons d’ailleurs commémoré plusieurs ici. Dernier ajout en date à la rétrospective Garden366, l’UFC 205, soit le premier événement de MMA autorisé dans l’État de New York en 20 ans et l’événement sportif le plus lucratif de l’histoire du MSG, qui s’est tenu le 12 novembre 2016. Ce jour-là, Conor McGregor est alors devenu le premier champion de l’histoire de l’UFC dans deux catégories différentes.

Le combat du siècle

On a coutume d’appeler le Garden la Mecque de la boxe, et ce pour une bonne raison. Aucune autre salle dans l’illustre histoire des combats n’égale le Garden : il n’existe rien de plus fort ou de plus excitant que les rounds d’un tournoi de boxe, dans ce lieu où tout peut arriver. Vous pouvez littéralement sentir le sol vibrer sous vos pieds !

L’un des combats les plus célèbres du Garden fut la première rencontre entre Mohamed Ali et Joe Frazier, le 8 mars 1971. Affrontement exceptionnel entre deux champions poids lourd invaincus, il fut surnommé le « combat du siècle ». La lutte s’est étalée sur 15 rounds éprouvants, voyant Frazier envoyer Ali au tapis par deux fois. Et alors que les deux combattants étaient encore debout à la fin, Frazier fut déclaré vainqueur à l’unanimité par les juges. Ali subissait ainsi sa toute première défaite professionnelle devant le prestigieux public du Garden. Mais il prit sa revanche trois ans plus tard, en réinvestissant le Garden pour y battre Frazier lors de la redite.

Arrêt aux toilettes

Nous prendrons ensuite quelques minutes pour que vous puissiez aller aux toilettes. Veuillez noter que cet arrêt aux toilettes sera le seul que nous effectuerons

durant toute la visite, et qu’il sera bref. Je vous conseille donc de profiter de cette opportunité. En attendant, n’hésitez pas à consulter notre mur interactif Garden 366.

Le Dunk

Vous savez probablement que Michael Jordan des Chicago Bulls est considéré par beaucoup comme le plus grand basketteur de tous les temps, et qu’il était particulièrement réputé pour ses dunks spectaculaires. S’il était aussi bon dans ce domaine, c’était en partie grâce à sa détente verticale vertigineuse de 1,20 m — la plus impressionnante de toute la NBA — soit l’équivalent de 48 pouces, 4 pieds, ou la taille moyenne d’un enfant de sept ans.

Mais dans cette salle, Michael Jordan s’est parfois fait prendre à son propre piège. Notamment lors du match 2 des finales de la Conférence Est 1993, durant lequel les Knicks menaient 91 à 88. Alors qu’il ne restait que 50 secondes à jouer, John Starks, alors le plus petit joueur sur le terrain, prit de vitesse BJ Armstrong, s’éleva vers l’emblématique plafond du MSG en survolant Horace Grant et Michael Jordan, et asséna un puissant dunk de la main gauche qui scella la victoire des Knicks. Malheureusement, les Bulls éliminèrent les Knicks en remportant les 4 matches suivants. Mais ce dunk reste à ce jour l’un des moments les plus emblématiques de l’histoire du basket-ball. Cette image deviendra d’ailleurs l’affiche la plus vendue auprès des fans de New York.

Marilyn Monroe

Il n’existe pas de version plus célèbre de la chanson « Happy Birthday » que celle que Marilyn Monroe interpréta en 1962 pour le président John F. Kennedy, au MSG III sur la 49e rue. Actrice de cinéma et starlette, elle fut l’attraction principale de la collecte de fonds du Parti démocrate et de la fête d’anniversaire organisée pour le président. Après avoir fait lentement monter la tension, Marilyn apparut sur scène et se débarrassa de son manteau de fourrure d’un simple haussement d’épaules, laissant le public sans voix. Sa robe pailletée et transparente était si moulante qu’il avait fallu la coudre directement sur elle. Sa version très sensuelle de « Happy Birthday, Mr. President » devint un classique instantané. Après sa performance, Kennedy déclara : « Je peux désormais me retirer de la politique après que l’on m’ait souhaité un joyeux anniversaire d’une manière aussi mélodieuse et charmante ».

WrestleMania I I

Si vous êtes un fan de catch, peut-être savez que l’endroit où vous vous tenez actuellement est considéré par beaucoup comme un lieu sacré. C’est ici que le MSG accueillit, en 1985, la première WrestleMania, qui devint par la suite un véritable phénomène culturel, changeant à jamais le visage du sport et du divertissement modernes.

La combinaison jaune exposée ici appartient au légendaire Hulk Hogan, la plus grande superstar du catch des années 80. Hulk a notamment ouvert la voie à The Rock, Stone Cold Steve Austin, The Undertaker, John Cena et tant d’autres. Ce soir-là, en 1985, le « Hulkster » et son coéquipier Mr.T firent mordre la poussière à « Rowdy » Roddy Piper et « Mr. Wonderful » Paul Orndorff. Deux célébrités furent invitées à participer au combat : la légende de la boxe Mohamed Ali, en tant qu’arbitre, et l’extravagant pianiste et acteur Liberace, en tant que chronométreur. Aujourd’hui, le phénomène WrestleMania a gagné le monde entier et la WrestleMania 35 aura lieu l’année prochaine.

Le titre de champion des Knicks

En 1970, les fans des Knicks voulaient le titre à tout prix. Menés par leur capitaine Willis Reed, également MVP de la NBA, les Knicks étaient la meilleure équipe de la ligue : c’était vraiment leur année. Mais tout bascula lors du match 5 des finales. Willis Reed s’effondra au sol, victime d’une déchirure musculaire à la cuisse. Après avoir perdu le match 6, les Knicks se dirigeaient alors vers une septième manche décisive, au Garden.

L’ambiance y était très tendue. Willis serait-il en mesure de jouer ? Les rumeurs allaient bon train, personne ne semblait savoir. Alors que l’équipe commençait à s’échauffer, Willis n’était toujours pas là. Mais soudain, une silhouette apparut dans le tunnel : les fans virent alors Willis Reed débarquer sur le terrain, en tenue, prêt à jouer. Ils étaient si enthousiastes que les murs en tremblaient. Pendant l’échauffement, chacun de ses tirs était acclamé. Willis Reed marqua le premier et le deuxième paniers du match, et les Knicks terrassèrent les Lakers pour décrocher leur premier titre de champion. Ils remportèrent leur second titre en 1973.

Pape François

Lors de sa visite historique de six jours aux États-Unis en septembre 2015, le pape François célébra une messe très touchante devant 20 000 paroissiens dévoués… le deuxième pape à le faire dans toute l’histoire du Garden !

Dans son homélie, il reconnut l’importance de notre salle en déclarant : « Nous sommes au Madison Square Garden, un lieu emblématique de cette ville. C’est ici qu’ont lieu les événements sportifs, artistiques et musicaux les plus importants, qui attirent non seulement les New Yorkais, mais aussi des spectateurs du monde entier… ». Il donna ainsi encore plus de sens à notre devise : la salle omnisports la plus célèbre du monde.

Salle de presse

Bienvenue dans la salle de presse. Vous pouvez prendre autant de photos que vous le souhaitez. En revanche, je vous demanderai de ne pas aller derrière l’estrade. 

Avant de couvrir un match, les journalistes se réunissent dans cette salle et commencent par une petite collation. Vient ensuite le tour du coach d’entrer dans cette salle, pour participer à la traditionnelle interview d’avant-match durant laquelle il abordera les nouvelles concernant l’équipe. C’est ensuite l’heure du match !   

Après le coup de sifflet final, tout le monde regagne la salle de presse pour une interview post-match en compagnie du coach. Le responsable RP des Knicks le retrouve dans le vestiaire et l’accompagne dans le hall, où il le briefe pendant qu’ils marchent. Ils entrent ensuite dans la pièce par cette porte. Si quelque chose de très important s’est produit, nous aurons également droit à la présence des joueurs dans cette salle. Mais généralement, leurs interviews ont lieu dans les vestiaires, que nous découvrirons plus tard.   

7ème ÉTAGE, LOGES LEXUS

Tout au long de son histoire, le Garden a accueilli des événements phénoménaux qui ont changé la face du monde. Si ces murs pouvaient parler, ils nous régaleraient d’anecdotes croustillantes sur les plus grandes figures sportives, politiques, musicales et même religieuses qui le composent.

Ce couloir est probablement ce qui se rapproche le plus des « murs qui parlent », car il regorge d’images iconiques qui retracent l’histoire du Garden. Alors que nous approchons de la loge Lexus, qui nous offrira une vue VIP sur la salle omnisports, je vous montrerai quelques photos exclusives : assurez-vous de bien toutes les regarder, car elles reflètent vraiment l’illustre passif du Garden.

Loge Lexus

Asseyez-vous et installez-vous confortablement. Puis admirez la vue. Très peu de gens peuvent se targuer d’avoir vu le Garden sans être entourés de 20 000 autres personnes. Ils sont encore moins nombreux à avoir pu l’observer depuis ces loges exclusives. Il s’agit là d’une vue vraiment unique de la salle omnisports la plus célèbre du monde.

Ce que vous voyez à présent s’appelle « the bowl » (le bol), pour des raisons évidentes. Regardez la façon dont le plafond s’incline vers le bas.  C’est cette conception unique qui donne au son un côté intime et proche, même lorsque la salle est pleine. Comme vous pouvez l’imaginer, cela plait beaucoup aux artistes. Un jour, Elton John a déclaré : « C’est sans aucun doute la salle de concert la plus impressionnante au monde. Cet endroit est magique. » L’acoustique du Garden est d’une telle qualité qu’elle donne l’impression que l’artiste joue dans une petite salle : le son y est d’une clarté impeccable.

Pour autant, cette forme a suscité quelques inquiétudes en 2003, lorsque les Grammy Awards ont investi le Garden. Parmi TOUS les événements accueillis par le Garden, jamais un décor n’avait été aussi lourd que celui des Grammy’s, avec ses imposants équipements métalliques suspendus au plafond. La veille au soir, une impressionnante tempête de neige éclata : l’équipe de production était alors très inquiète, ne sachant pas si le plafond parviendrait à supporter tout ce poids, après qu’une épaisse couche de neige s’y soit entassée. Nous étions à deux doigts de monter sur le toit du Garden pour déblayer la neige ! Par chance, la tempête se calma et tout rentra dans l’ordre. En janvier dernier, nous avons de nouveau accueilli les Grammy’s. Heureusement, pas de tempête de neige à déplorer cette fois-ci !

Mais comme vous le savez, le Garden est loin d’être exclusivement consacré aux spectacles musicaux. C’est même l’endroit idéal pour assister à un combat de boxe. Aujourd’hui, la boxe et le Garden sont intimement liés, mais dans les années 70 et 80, ce sport avait déserté les grands stades traditionnels et se pratiquait avant tout à Las Vegas. En 1999, le Britannique Lennox Lewis affronta l’Américain Evander Holyfield pour le titre des poids lourds, en plein cœur du Garden. À vrai dire, il y avait beaucoup plus de Britanniques que d’Américains dans le public. Lorsque l’hymne national anglais retentit, les fans de Lewis le reprirent en chœur. Jamais un hymne n’avait été chanté aussi fort au MSG , étouffant même les huées des Américains. Le combat fut emblématique à plusieurs titres. D’une part parce qu’il s’est terminé par un match nul, mais aussi car il a ramené la boxe au MSG. Aujourd’hui, le MSG est l’hôte privilégié des grands combats de boxe et de MMA. Pour tout vous dire, l’événement le plus rentable de l’histoire du MSG fut l’Ultimate Fighting Championship, tenu en 2016. Le combat Holyfield / Lewis arrive en deuxième position.

Bien entendu, la boxe n’est pas le seul sport représenté au MSG. Deux équipes peuvent effectivement se targuer d’appeler le Garden leur maison : Est-ce que certains d’entre vous savent de qui on parle ? C’est exact, il s’agit des New York Rangers et des New York Knicks. Pour tout vous dire, nous n’avons parfois que quelques heures pour transformer la patinoire (de 1 679 mètres carrés au total) en terrain de basket-ball. Alors que faire quand vous enchaînez un match des Knicks et un match des Rangers ?

Il faut 24 heures pour que la glace puisse geler et être fin prête pour le jeu. De ce fait, nous ne la faisons pas fondre après chaque rencontre. Non, nous laissons la glace telle quelle, et la recouvrons d’un matériau isolant qui maintient froid l’air situé en dessous. Il devient alors possible d’installer un terrain de basket-ball, une scène de concert ou un ring de boxe directement sur la glace sans jamais nous soucier de sa fonte. Et nous avons même mis au point un plancher spécialement destiné au Westminster Kennel Club Dog Show, que nous accueillons pendant la saison des Rangers. Ce plancher spécifique protège les pattes des chiens contre le froid. Si vous êtes amené à regarder cette exposition canine à la télévision ou ici-même, dans la salle omnisports, sachez que grâce à un procédé résolument hi-tech, les chiens participants ne se trouvent qu’à quelques centimètres de la patinoire. Une anecdote à propos de cette glace : Elle est peinte en blanc, car comme vous le savez, la glace est transparente. Et elle est constituée de plusieurs fines couches de glace, et non d’un grand bassin d’eau.

Quant à l’agencement du parquet des Knicks, ça n’est pas non plus une mince affaire. Il se compose de 200 pièces de bois individuelles qui doivent systématiquement être placées à la main. Elles sont donc numérotées afin d’accélérer le processus. Les possibilités de configuration du Garden sont tout bonnement illimitées. En 2004, lorsque nous avons accueilli pour la première fois la Convention nationale républicaine, nous avons littéralement rehaussé le plancher du Garden d’un étage complet et construit une mini-ville en dessous. Nous avons même installé un ascenseur, dont l’usage était exclusivement destiné au candidat républicain — le président George W Bush —, que nous avons détruit une fois l’événement terminé.

Maintenant, intéressons-nous au tableau d’affichage. On l’appelle le Gardenvision du MSG. Il pèse plus de 22 tonnes, soit environ le poids de quatre éléphants adultes. Il mesure 7,60 mètres de haut et presque 15 mètres de large. Dans la salle, vous pouvez le voir depuis n’importe quel siège, mais, vu d’ici, il est encore plus impressionnant. Jetez également un coup d’œil aux bannières suspendues au plafond. Elles rendent hommage aux titres de champion et aux athlètes, comme on pourrait s’y attendre, mais elles honorent aussi les artistes qui ont battu des records. Phish dispose d’une bannière qui commémore ses 13 concerts consécutifs au Garden. Et celle de Billy Joel rend hommage à une série sans précédent de 100 concerts à guichets fermés au Garden, plus que n’importe quel autre artiste. Son 100ème spectacle a été donné le 18 juillet, et le gouverneur a officiellement proclamé cette date le « Billy Joel Day ». L’un de ses pianos est exposé à l’extérieur de l’entrée de Chase Square. Assurez-vous de vous y attarder avant de partir. Billy est également le premier et le seul artiste en résidence au Garden. Il a par ailleurs déclaré que tant qu’il serait capable de remplir le Garden, il continuerait à y jouer.

Prenez le temps de faire quelques selfies, et assurez-vous d’inclure le hashtag #MSGAllAccess en les publiant. Ces loges sont généralement occupées par la crème de la crème et par des personnes relativement aisées : assurez-vous bien de partager vos photos avec le hashtag #MSGAllAccess pour que vos amis soient au courant du type de statut VIP dont vous avez bénéficié au Garden aujourd’hui. Dans un instant, nous amorcerons la suite de la visite.

Expérience photo

Très bien, je vous demanderai à tous de venir ici pour votre expérience photo. Vous aurez la possibilité de choisir entre un arrière-plan des Knicks, des Rangers, d’un match de boxe ou d’un concert. Nous mettons également des accessoires à votre disposition. Une fois la photo terminée, veuillez demander à une personne de votre groupe de renseigner son adresse e-mail, suite à quoi elle recevra un souvenir numérique gratuit de l’expérience photo qu’elle pourra faire suivre au reste du groupe. Assurez-vous de partager votre photo sur les réseaux sociaux à l’aide du hashtag #MSGAllAccess. Si vous souhaitez acheter un tirage sur papier de la photo, vous aurez l’opportunité de le faire à la fin de la visite. Quand vous aurez terminé, n’hésitez pas à consulter notre base de données numérique Garden 366 pour découvrir certains des événements les plus mémorables du Garden.

10ème ÉTAGE, CHASE BRIDGE 

Réalité virtuelle

Bienvenue sur la passerelle média. Ces sièges sont exclusivement réservés aux journalistes qui couvrent les matches des Knicks et des Rangers, pour qu’ils bénéficient d’une vue plongeante sur l’action. Asseyez-vous, je vous en prie.

Nous avons passé beaucoup de temps à parler des événements passionnants qui se déroulent au Garden, et nous allons maintenant vous permettre de les vivre par vous-même. Quelqu’un a-t-il déjà fait l’expérience de la réalité virtuelle ?

Si l’un d’entre vous ne se sent pas à l’aise avec les lunettes ou est âgé de moins de 13 ans, faites-le moi savoir et vous pourrez visionner la vidéo sur une tablette. Veuillez noter que les lunettes sont nettoyées après chaque utilisation et qu’elles peuvent être portées par-dessus des lunettes de vue et des queues de cheval. Si vous ressentez des étourdissements, des nausées ou tout autre type d’inconfort pendant la vidéo, veuillez retirer vos lunettes immédiatement.

Veuillez d’abord enfiler votre casque en vous assurant qu’il est correctement placé sur votre tête et qu’il recouvre vos oreilles. Ensuite, prenez votre casque et placez-le sur votre tête, par-dessus vos écouteurs, en vous assurant que le bord supérieur des lunettes repose sur le haut de votre tête. Une fois les lunettes activées, veuillez patienter pendant que nous installons le reste du groupe. La vidéo commencera en même temps pour tout le monde. Une fois l’expérience terminée, assurez-vous de retirer d’abord les lunettes, puis les écouteurs, et placez les deux devant vous.

Si vous avez besoin d’aide, maintenant ou pendant la vidéo, veuillez lever la main.

Nous allons maintenant vous faire vivre l’effervescence d’un match des Rangers et des Knicks, comme si vous étiez au milieu d’un Garden plein à craquer. Et si vous avez toujours rêvé de savoir ce que cela fait de jouer sur les planches d’une scène aussi célèbre que celle du Madison Square Garden, vous en aurez un bel aperçu aujourd’hui grâce à l’un de nos artistes préférés : l’ultime Piano Man.

Tout le monde est prêt ?

5ÈME ÉTAGE

Les loges des stars

Fin prêt à utiliser votre laissez-passer All Access pour vous rendre en coulisses ?

Nous nous apprêtons à découvrir les loges que des stars telles que Pink, les Guns N Roses, Drake, Katy Perry, U2, Rihanna et même Michael Jackson ont utilisées lorsqu’ils ont élu domicile au Garden. Vous avez déjà eu l’occasion de dire que vous avez traîné dans les mêmes endroits que Michael Jackson ? Et bien, à présent, vous pouvez ! Quand un artiste s’apprête à prendre possession la scène du Madison Square Garden, ce couloir s’illumine. Jouer au Madison Square Garden est souvent perçu comme le point culminant de la carrière d’un artiste : essayez d’imaginer ce que les chanteurs ressentent dans ce couloir, alors qu’ils s’apprêtent à fouler la plus grande scène au monde !

Une chose à savoir sur ces loges : la plupart des artistes se déplacent avec leur propre mobilier. Leurs tournées durent parfois jusqu’à deux ans. Raison pour laquelle nombreux sont ceux qui emmènent avec eux leurs canapés, équipements de sport, objets de décoration et tout ce dont ils ont besoin pour personnaliser leur loge et s’y sentir chez eux.

Chaque artiste a droit à sa fiche technique, soit une liste de demandes qu’il nous fait parvenir à l’avance et à laquelle nous répondrons avant qu’il n’entre dans le bâtiment. Nous lui fournirons tous les aliments, boissons, marques de thé, d’eau ou de soda dont il souhaite disposer. Certains artistes veulent que la climatisation soit éteinte, pas simplement dans les loges, mais aussi sur le devant de la scène afin de préserver leur voix, ce qui peut s’avérer assez inconfortable… Et je ne suis pas censé le dire, mais un artiste nous a un jour demandé d’installer une nouvelle cuvette dans les toilettes de sa loge et d’y laisser le plastique dessus pour qu’il ait la garantie qu’elle soit neuve. Comme je vous le disais, le Garden est leur maison tout au long de leur séjour. Et parfois, on peut vouloir une nouvelle cuvette de toilettes chez soi !

Nous possédons cinq loges comme celle-ci, mais lors du concert caritatif du 12/12/12 en soutien aux victimes de l’Ouragan Sandy, nous avions bien plus de célébrités que de loges. Bruce Springsteen et le E Street Band, Bon Jovi, Roger Waters, Alicia Keys, Paul McCartney, Kanye West, The Who, Eddie Vedder, et bien d’autres. Nous avons dû faire preuve d’imagination pour utiliser l’espace disponible — des loges aux arrière-couloirs, en passant par les bureaux de production, pour héberger l’ensemble des artistes et leurs équipes. Pourtant, ils ont préféré traîner ensemble, sans se fixer à un endroit précis, et n’avaient que faire d’avoir leur propre loge : ils étaient vraiment là pour apporter leur soutien à cette cause.

Vestiaire des Knicks et des Rangers

Ok, tout le monde. Personne, et je dis bien personne, n’est autorisé à entrer dans cette pièce, à moins d’être un athlète, un entraîneur, un journaliste accrédité, ou de participer à la visite guidée MSG All Access Tour (petit rappel amical : vous POUVEZ prendre des photos ! Assurez-vous d’utiliser le hashtag #MSGAllAccess lorsque vous les publiez).

Cette porte principale mène au complexe de vestiaires des New York Knicks et des New York Rangers. Pour un joueur, ce lieu est non seulement sa deuxième maison, mais aussi un véritable refuge pour se mettre dans les meilleures dispositions mentales pour jouer, avant de rentrer sur le terrain et pour faire la fête en cas de victoire. L’accès aux vestiaires n’est pas autorisé, afin de respecter l’intimité de nos joueurs, mais vous pourrez tout de même voir l’intérieur depuis l’encadrement de la porte. Je vous demanderai d’être attentif pendant le reste de la visite et de veiller à ce que chacun puisse y jeter un coup d’œil. Et maintenant, bienvenue dans le sanctuaire des Knicks et des Rangers.

VESTIAIRE DES RANGERS

Voici le vestiaire des Rangers. C’est un lieu plutôt luxueux pour un vestiaire, mais voici une anecdote sympathique concernant les joueurs. La plupart d’entre eux prennent les transports en commun pour se rendre au Garden. Eh oui, pas de berlines de luxe, simplement des trajets en métro, comme monsieur tout le monde. Quand les joueurs arrivent, ils disposent généralement d’un peu de temps libre, et l’un de leurs rituels d’avant-match est de trouver un endroit libre en coulisses pour jouer au football.

Remarquez que la pièce est ronde. C’est une caractéristique délibérée, suggérée à l’origine par l’ancien capitaine des Rangers et membre du Hall of Fame, Mark Messier. L’idée d’une telle forme de pièce est de favoriser l’unité de l’équipe. Ainsi, chaque joueur peut regarder ses coéquipiers droit dans les yeux. Il n’y a aucun angle mort.

Une dernière chose : Il est absolument interdit de marcher sur le logo des Rangers au milieu du terrain. Nos joueurs sont superstitieux et pensent que cela peut leur porter malheur. Mais si vous voulez prendre des photos, aucun problème: oublions les superstitions !

VESTIAIRE DES KNICKS

Le vestiaire des Knicks est également circulaire pour promouvoir l’unité de l’équipe, et cette dernière partage ses installations avec les Red Storm de l’Université St. John’s.

Les joueurs des Knicks sont un peu plus facilement identifiables dans la rue (d’autant plus qu’ils ne portent pas de casque), raison pour laquelle ils entrent directement dans le Garden en voiture, quand ils arrivent à la salle pour un match. Il s’agit là de l’un des privilèges les plus exclusifs qui soient. Les ramasseurs de balles se chargent ensuite de garer leurs véhicules. Eh oui, nous offrons un service de voiturier à nos joueurs.

Terrain du stade

Mesdames et messieurs, en ce moment même, vous vous trouvez au centre du Madison Square Garden, au centre de New York, au centre de l’univers.

D’ici, vous prendrez la mesure de l’immensité Garden, et vous réaliserez à quel point il est exceptionnel qu’un Harlem Globetrotters ait réussi à marquer un panier depuis ce pont là-haut.

Vous êtes en train de fouler le même parquet que les Knicks, les Rangers, les chanteurs les plus célèbres au monde et…des taureaux. C’est exact. Chaque année en janvier, le MSG accueille le rodéo Professional Bull Riding. Pour cet événement qui dure trois jours, nous recouvrons le sol de 750 tonnes de terre (9 fois ½ le poids de la navette spatiale) en provenance de Long Island et du New Jersey, qui impliquent 33 camions à benne basculante et dix heures de transport.

Le PBR a lieu en plein mois de janvier, pendant la saison des Rangers. Dans ce cas de figure, nous protégeons la glace en la recouvrant de plastique et de contreplaqué, puis nous disposons la terre par-dessus.

Il faut ensuite cinq à six heures pour retirer la terre et tout nettoyer, afin de préparer la salle omnisports pour le match des Knicks ou des Rangers du lendemain. Impossible de soupçonner que, seulement quelques heures auparavant, les meilleurs monteurs de taureaux se trouvaient juste là.

Quelle expérience magnifique que de fouler le terrain du Garden, où tant d’événements exceptionnels se sont produits. Lors de la venue de l’entourage du Pape François, en vue de préparer sa visite, le Garden était configuré pour un match des Knicks. Vous ne me croirez certainement pas si je vous dit que ces hommes en robe ont investi le terrain pour se lancer dans un petit match de basket-ball. Difficile de ne pas succomber aux charmes du Garden, et c’est bien peu de le dire !

Sortie vers Chase Square

Pour vous remercier de nous avoir rendu visite aujourd’hui, nous vous invitons à conserver le laissez-passer All Access Tour que vous portez, et à l’utiliser pour bénéficier d’offres spéciales, notamment de 10 % de rabais sur certains articles de la boutique MSG et de 4 $ de réduction sur les billets adultes pour la visite guidée Stage Door Tour du Radio City Music Hall, où vous pourrez rencontrer l’une des légendaires Rockettes !

Veuillez me suivre jusqu’à la boutique où vous découvrirez vos photos, disponibles à l’achat. Veuillez simplement saisir l’adresse e-mail associée à votre photo pour afficher l’image.

MSG Dark Days

Bienvenue à la visite guidée All Access Tour™ du Madison Square Garden® ! Nous espérons que ce guide de traduction rendra votre expérience encore plus agréable. Veuillez noter que le texte de la visite et les arrêts prévus pendant la visite sont susceptibles d’être modifiés en fonction de l’activité de la salle omnisports.

Nous espérons que vous apprécierez votre découverte de la World’s Most Famous Arena®. Veillez à rester à proximité de votre guide touristique et n’hésitez pas à nous poser vos éventuelles questions.

BIENVENUE

Bonjour à tous ! Bienvenue au Madison Square Garden. Aujourd’hui, j’ai l’honneur d’être le guide qui vous accompagnera tout au long de cette expérience hors du commun, sur les traces des légendes. Pendant les 75 prochaines minutes, votre laissez-passer vous permettra d’accéder à des endroits exclusifs en coulisses, que très peu de gens ont la chance de voir. Vous aurez l’occasion de découvrir quelques-uns des moments les plus incroyables et emblématiques qui se sont produits, à l’endroit même où vous vous trouvez.

Avant que nous ne commencions notre voyage, j’ai quelques annonces importantes à faire. Tout d’abord, gardez votre

téléphone à portée de main et prenez toutes les photos des coulisses que vous souhaitez. En revanche, les vidéos ne sont pas autorisées, tout comme les perches à selfies. Si vous en avez une en votre possession, veuillez ne pas l’utiliser. Et puisque votre expérience fera certainement des jaloux parmi vos amis lorsqu’ils en prendront connaissance, assurez-vous de la partager en utilisant le hashtag #MSGAllAccess et en identifiant notre compte @thegarden. Il se peut même que vous soyez publié sur nos pages ! Pour vous faciliter la tâche, nous vous avons même fourni un accès Wi-Fi gratuit : connectez-vous simplement à FREEMSGWIFI dans vos paramètres Wi-Fi et acceptez les conditions générales. Si vous avez un trou de mémoire, jetez un coup d’œil à votre laissez-passer, sur lequel sont inscrits le nom du réseau Wi-Fi et le hashtag.

Étant donné que nous visiterons des endroits où l’accès est particulièrement restreint, il est important que votre laissez-passer toutes zones soit visible à tout moment. Je vous demanderai de rester près de moi, car si certaines personnes sont à la traîne ou si quelqu’un se perd, nous serons forcés d’arrêter la visite et, éventuellement, de rater certains de ses temps forts. Je sais que ce n’est pas ce que vous souhaitez. Si un arrêt aux toilettes s’impose, sachez que nous marquerons une courte pause dans quelques minutes, la seule durant toute la visite. Enfin, nous allons monter et descendre plusieurs escalators et quelques escaliers. Si vous pensez avoir besoin d’aide durant le parcours, merci de me le faire savoir, afin que j’organise un convoi par ascenseur. Très bien. Nous avons fait le tour de l’aspect pratique, rentrons maintenant dans le vif du sujet.

Mesdames et messieurs, en ce moment même, vous vous trouvez dans LE Madison Square Garden, le centre du centre de l’univers, et aujourd’hui, vous êtes un invité VIP. Suivez-moi pour vivre cette expérience d’accès toutes zones dans la salle omnisports la plus célèbre du monde.

6ème ÉTAGE

Nous allons commencer notre visite du jour en remontant le temps pour revivre l’incroyable passé qui a fait du Garden la salle légendaire qu’elle est aujourd’hui. Vous ne vous en rendez peut-être pas compte, mais nous nous trouvons en réalité dans le quatrième Madison Square Garden. Nous nous intéresserons de plus près aux trois autres Gardens un peu plus tard.

À mesure que nous avançons, regardez en l’air. Vous pourrez alors remarquer notre rétrospective Garden366. Chose incroyable, chaque jour au fil des ans — même les années bissextiles —, un événement mémorable s’est tenu dans cette salle. Nous en avons d’ailleurs commémoré plusieurs ici. Dernier ajout en date à la rétrospective Garden366, l’UFC 205, soit le premier événement de MMA autorisé dans l’État de New York en 20 ans et l’événement sportif le plus lucratif de l’histoire du MSG, qui s’est tenu le 12 novembre 2016. Ce jour-là, Conor McGregor est alors devenu le premier champion de l’histoire de l’UFC dans deux catégories différentes.

Le combat du siècle

On a coutume d’appeler le Garden la Mecque de la boxe, et ce pour une bonne raison. Aucune autre salle dans l’illustre histoire des combats n’égale le Garden : il n’existe rien de plus fort ou de plus excitant que les rounds d’un tournoi de boxe, dans ce lieu où tout peut arriver. Vous pouvez littéralement sentir le sol vibrer sous vos pieds !

L’un des combats les plus célèbres du Garden fut la première rencontre entre Mohamed Ali et Joe Frazier, le 8 mars 1971. Affrontement exceptionnel entre deux champions poids lourd invaincus, il fut surnommé le « combat du siècle ». La lutte s’est étalée sur 15 rounds éprouvants, voyant Frazier envoyer Ali au tapis par deux fois. Et alors que les deux combattants étaient encore debout à la fin, Frazier fut déclaré vainqueur à l’unanimité par les juges. Ali subissait ainsi sa toute première défaite professionnelle devant le prestigieux public du Garden. Mais il prit sa revanche trois ans plus tard, en réinvestissant le Garden pour y battre Frazier lors de la redite.

Arrêt aux toilettes

Nous prendrons ensuite quelques minutes pour que vous puissiez aller aux toilettes. Veuillez noter que cet arrêt aux toilettes sera le seul que nous effectuerons

durant toute la visite, et qu’il sera bref. Je vous conseille donc de profiter de cette opportunité. En attendant, n’hésitez pas à consulter notre mur interactif Garden 366.

Le Dunk

Vous savez probablement que Michael Jordan des Chicago Bulls est considéré par beaucoup comme le plus grand basketteur de tous les temps, et qu’il était particulièrement réputé pour ses dunks spectaculaires. S’il était aussi bon dans ce domaine, c’était en partie grâce à sa détente verticale vertigineuse de 1,20 m — la plus impressionnante de toute la NBA — soit l’équivalent de 48 pouces, 4 pieds, ou la taille moyenne d’un enfant de sept ans.

Mais dans cette salle, Michael Jordan s’est parfois fait prendre à son propre piège. Notamment lors du match 2 des finales de la Conférence Est 1993, durant lequel les Knicks menaient 91 à 88. Alors qu’il ne restait que 50 secondes à jouer, John Starks, alors le plus petit joueur sur le terrain, prit de vitesse BJ Armstrong, s’éleva vers l’emblématique plafond du MSG en survolant Horace Grant et Michael Jordan, et asséna un puissant dunk de la main gauche qui scella la victoire des Knicks. Malheureusement, les Bulls éliminèrent les Knicks en remportant les 4 matches suivants. Mais ce dunk reste à ce jour l’un des moments les plus emblématiques de l’histoire du basket-ball. Cette image deviendra d’ailleurs l’affiche la plus vendue auprès des fans de New York.

Marilyn Monroe

Il n’existe pas de version plus célèbre de la chanson « Happy Birthday » que celle que Marilyn Monroe interpréta en 1962 pour le président John F. Kennedy, au MSG III sur la 49e rue. Actrice de cinéma et starlette, elle fut l’attraction principale de la collecte de fonds du Parti démocrate et de la fête d’anniversaire organisée pour le président. Après avoir fait lentement monter la tension, Marilyn apparut sur scène et se débarrassa de son manteau de fourrure d’un simple haussement d’épaules, laissant le public sans voix. Sa robe pailletée et transparente était si moulante qu’il avait fallu la coudre directement sur elle. Sa version très sensuelle de « Happy Birthday, Mr. President » devint un classique instantané. Après sa performance, Kennedy déclara : « Je peux désormais me retirer de la politique après que l’on m’ait souhaité un joyeux anniversaire d’une manière aussi mélodieuse et charmante ».

WrestleMania I I

Si vous êtes un fan de catch, peut-être savez que l’endroit où vous vous tenez actuellement est considéré par beaucoup comme un lieu sacré. C’est ici que le MSG accueillit, en 1985, la première WrestleMania, qui devint par la suite un véritable phénomène culturel, changeant à jamais le visage du sport et du divertissement modernes.

La combinaison jaune exposée ici appartient au légendaire Hulk Hogan, la plus grande superstar du catch des années 80. Hulk a notamment ouvert la voie à The Rock, Stone Cold Steve Austin, The Undertaker, John Cena et tant d’autres. Ce soir-là, en 1985, le « Hulkster » et son coéquipier Mr.T firent mordre la poussière à « Rowdy » Roddy Piper et « Mr. Wonderful » Paul Orndorff. Deux célébrités furent invitées à participer au combat : la légende de la boxe Mohamed Ali, en tant qu’arbitre, et l’extravagant pianiste et acteur Liberace, en tant que chronométreur. Aujourd’hui, le phénomène WrestleMania a gagné le monde entier et la WrestleMania 35 aura lieu l’année prochaine.

Le titre de champion des Knicks

En 1970, les fans des Knicks voulaient le titre à tout prix. Menés par leur capitaine Willis Reed, également MVP de la NBA, les Knicks étaient la meilleure équipe de la ligue : c’était vraiment leur année. Mais tout bascula lors du match 5 des finales. Willis Reed s’effondra au sol, victime d’une déchirure musculaire à la cuisse. Après avoir perdu le match 6, les Knicks se dirigeaient alors vers une septième manche décisive, au Garden.

L’ambiance y était très tendue. Willis serait-il en mesure de jouer ? Les rumeurs allaient bon train, personne ne semblait savoir. Alors que l’équipe commençait à s’échauffer, Willis n’était toujours pas là. Mais soudain, une silhouette apparut dans le tunnel : les fans virent alors Willis Reed débarquer sur le terrain, en tenue, prêt à jouer. Ils étaient si enthousiastes que les murs en tremblaient. Pendant l’échauffement, chacun de ses tirs était acclamé. Willis Reed marqua le premier et le deuxième paniers du match, et les Knicks terrassèrent les Lakers pour décrocher leur premier titre de champion. Ils remportèrent leur second titre en 1973.

Pape François

Lors de sa visite historique de six jours aux États-Unis en septembre 2015, le pape François célébra une messe très touchante devant 20 000 paroissiens dévoués… le deuxième pape à le faire dans toute l’histoire du Garden !

Dans son homélie, il reconnut l’importance de notre salle en déclarant : « Nous sommes au Madison Square Garden, un lieu emblématique de cette ville. C’est ici qu’ont lieu les événements sportifs, artistiques et musicaux les plus importants, qui attirent non seulement les New Yorkais, mais aussi des spectateurs du monde entier… ». Il donna ainsi encore plus de sens à notre devise : la salle omnisports la plus célèbre du monde.

Salle de presse

Bienvenue dans la salle de presse. Vous pouvez prendre autant de photos que vous le souhaitez. En revanche, je vous demanderai de ne pas aller derrière l’estrade. 

Avant de couvrir un match, les journalistes se réunissent dans cette salle et commencent par une petite collation. Vient ensuite le tour du coach d’entrer dans cette salle, pour participer à la traditionnelle interview d’avant-match durant laquelle il abordera les nouvelles concernant l’équipe. C’est ensuite l’heure du match !   

Après le coup de sifflet final, tout le monde regagne la salle de presse pour une interview post-match en compagnie du coach. Le responsable RP des Knicks le retrouve dans le vestiaire et l’accompagne dans le hall, où il le briefe pendant qu’ils marchent. Ils entrent ensuite dans la pièce par cette porte. Si quelque chose de très important s’est produit, nous aurons également droit à la présence des joueurs dans cette salle. Mais généralement, leurs interviews ont lieu dans les vestiaires, que nous découvrirons plus tard.   

7ème ÉTAGE, LOGES LEXUS

Tout au long de son histoire, le Garden a accueilli des événements phénoménaux qui ont changé la face du monde. Si ces murs pouvaient parler, ils nous régaleraient d’anecdotes croustillantes sur les plus grandes figures sportives, politiques, musicales et même religieuses qui le composent.

Ce couloir est probablement ce qui se rapproche le plus des « murs qui parlent », car il regorge d’images iconiques qui retracent l’histoire du Garden. Alors que nous approchons de la loge Lexus, qui nous offrira une vue VIP sur la salle omnisports, je vous montrerai quelques photos exclusives : assurez-vous de bien toutes les regarder, car elles reflètent vraiment l’illustre passif du Garden.

Loge Lexus

Asseyez-vous et installez-vous confortablement. Puis admirez la vue. Très peu de gens peuvent se targuer d’avoir vu le Garden sans être entourés de 20 000 autres personnes. Ils sont encore moins nombreux à avoir pu l’observer depuis ces loges exclusives. Il s’agit là d’une vue vraiment unique de la salle omnisports la plus célèbre du monde.

Ce que vous voyez à présent s’appelle « the bowl » (le bol), pour des raisons évidentes. Regardez la façon dont le plafond s’incline vers le bas.  C’est cette conception unique qui donne au son un côté intime et proche, même lorsque la salle est pleine. Comme vous pouvez l’imaginer, cela plait beaucoup aux artistes. Un jour, Elton John a déclaré : « C’est sans aucun doute la salle de concert la plus impressionnante au monde. Cet endroit est magique. » L’acoustique du Garden est d’une telle qualité qu’elle donne l’impression que l’artiste joue dans une petite salle : le son y est d’une clarté impeccable.

Pour autant, cette forme a suscité quelques inquiétudes en 2003, lorsque les Grammy Awards ont investi le Garden. Parmi TOUS les événements accueillis par le Garden, jamais un décor n’avait été aussi lourd que celui des Grammy’s, avec ses imposants équipements métalliques suspendus au plafond. La veille au soir, une impressionnante tempête de neige éclata : l’équipe de production était alors très inquiète, ne sachant pas si le plafond parviendrait à supporter tout ce poids, après qu’une épaisse couche de neige s’y soit entassée. Nous étions à deux doigts de monter sur le toit du Garden pour déblayer la neige ! Par chance, la tempête se calma et tout rentra dans l’ordre. En janvier dernier, nous avons de nouveau accueilli les Grammy’s. Heureusement, pas de tempête de neige à déplorer cette fois-ci !

Mais comme vous le savez, le Garden est loin d’être exclusivement consacré aux spectacles musicaux. C’est même l’endroit idéal pour assister à un combat de boxe. Aujourd’hui, la boxe et le Garden sont intimement liés, mais dans les années 70 et 80, ce sport avait déserté les grands stades traditionnels et se pratiquait avant tout à Las Vegas. En 1999, le Britannique Lennox Lewis affronta l’Américain Evander Holyfield pour le titre des poids lourds, en plein cœur du Garden. À vrai dire, il y avait beaucoup plus de Britanniques que d’Américains dans le public. Lorsque l’hymne national anglais retentit, les fans de Lewis le reprirent en chœur. Jamais un hymne n’avait été chanté aussi fort au MSG , étouffant même les huées des Américains. Le combat fut emblématique à plusieurs titres. D’une part parce qu’il s’est terminé par un match nul, mais aussi car il a ramené la boxe au MSG. Aujourd’hui, le MSG est l’hôte privilégié des grands combats de boxe et de MMA. Pour tout vous dire, l’événement le plus rentable de l’histoire du MSG fut l’Ultimate Fighting Championship, tenu en 2016. Le combat Holyfield / Lewis arrive en deuxième position.

Bien entendu, la boxe n’est pas le seul sport représenté au MSG. Deux équipes peuvent effectivement se targuer d’appeler le Garden leur maison : Est-ce que certains d’entre vous savent de qui on parle ? C’est exact, il s’agit des New York Rangers et des New York Knicks. Pour tout vous dire, nous n’avons parfois que quelques heures pour transformer la patinoire (de 1 679 mètres carrés au total) en terrain de basket-ball. Alors que faire quand vous enchaînez un match des Knicks et un match des Rangers ?

Il faut 24 heures pour que la glace puisse geler et être fin prête pour le jeu. De ce fait, nous ne la faisons pas fondre après chaque rencontre. Non, nous laissons la glace telle quelle, et la recouvrons d’un matériau isolant qui maintient froid l’air situé en dessous. Il devient alors possible d’installer un terrain de basket-ball, une scène de concert ou un ring de boxe directement sur la glace sans jamais nous soucier de sa fonte. Et nous avons même mis au point un plancher spécialement destiné au Westminster Kennel Club Dog Show, que nous accueillons pendant la saison des Rangers. Ce plancher spécifique protège les pattes des chiens contre le froid. Si vous êtes amené à regarder cette exposition canine à la télévision ou ici-même, dans la salle omnisports, sachez que grâce à un procédé résolument hi-tech, les chiens participants ne se trouvent qu’à quelques centimètres de la patinoire. Une anecdote à propos de cette glace : Elle est peinte en blanc, car comme vous le savez, la glace est transparente. Et elle est constituée de plusieurs fines couches de glace, et non d’un grand bassin d’eau.

Quant à l’agencement du parquet des Knicks, ça n’est pas non plus une mince affaire. Il se compose de 200 pièces de bois individuelles qui doivent systématiquement être placées à la main. Elles sont donc numérotées afin d’accélérer le processus. Les possibilités de configuration du Garden sont tout bonnement illimitées. En 2004, lorsque nous avons accueilli pour la première fois la Convention nationale républicaine, nous avons littéralement rehaussé le plancher du Garden d’un étage complet et construit une mini-ville en dessous. Nous avons même installé un ascenseur, dont l’usage était exclusivement destiné au candidat républicain — le président George W Bush —, que nous avons détruit une fois l’événement terminé.

Maintenant, intéressons-nous au tableau d’affichage. On l’appelle le Gardenvision du MSG. Il pèse plus de 22 tonnes, soit environ le poids de quatre éléphants adultes. Il mesure 7,60 mètres de haut et presque 15 mètres de large. Dans la salle, vous pouvez le voir depuis n’importe quel siège, mais, vu d’ici, il est encore plus impressionnant. Jetez également un coup d’œil aux bannières suspendues au plafond. Elles rendent hommage aux titres de champion et aux athlètes, comme on pourrait s’y attendre, mais elles honorent aussi les artistes qui ont battu des records. Phish dispose d’une bannière qui commémore ses 13 concerts consécutifs au Garden. Et celle de Billy Joel rend hommage à une série sans précédent de 100 concerts à guichets fermés au Garden, plus que n’importe quel autre artiste. Son 100ème spectacle a été donné le 18 juillet, et le gouverneur a officiellement proclamé cette date le « Billy Joel Day ». L’un de ses pianos est exposé à l’extérieur de l’entrée de Chase Square. Assurez-vous de vous y attarder avant de partir. Billy est également le premier et le seul artiste en résidence au Garden. Il a par ailleurs déclaré que tant qu’il serait capable de remplir le Garden, il continuerait à y jouer.

Prenez le temps de faire quelques selfies, et assurez-vous d’inclure le hashtag #MSGAllAccess en les publiant. Ces loges sont généralement occupées par la crème de la crème et par des personnes relativement aisées : assurez-vous bien de partager vos photos avec le hashtag #MSGAllAccess pour que vos amis soient au courant du type de statut VIP dont vous avez bénéficié au Garden aujourd’hui. Dans un instant, nous amorcerons la suite de la visite.

Expérience photo

Très bien, je vous demanderai à tous de venir ici pour votre expérience photo. Vous aurez la possibilité de choisir entre un arrière-plan des Knicks, des Rangers, d’un match de boxe ou d’un concert. Nous mettons également des accessoires à votre disposition. Une fois la photo terminée, veuillez demander à une personne de votre groupe de renseigner son adresse e-mail, suite à quoi elle recevra un souvenir numérique gratuit de l’expérience photo qu’elle pourra faire suivre au reste du groupe. Assurez-vous de partager votre photo sur les réseaux sociaux à l’aide du hashtag #MSGAllAccess. Si vous souhaitez acheter un tirage sur papier de la photo, vous aurez l’opportunité de le faire à la fin de la visite. Quand vous aurez terminé, n’hésitez pas à consulter notre base de données numérique Garden 366 pour découvrir certains des événements les plus mémorables du Garden.

10ème ÉTAGE, CHASE BRIDGE 

Réalité virtuelle

Bienvenue sur la passerelle média. Ces sièges sont exclusivement réservés aux journalistes qui couvrent les matches des Knicks et des Rangers, pour qu’ils bénéficient d’une vue plongeante sur l’action. Asseyez-vous, je vous en prie.

Nous avons passé beaucoup de temps à parler des événements passionnants qui se déroulent au Garden, et nous allons maintenant vous permettre de les vivre par vous-même. Quelqu’un a-t-il déjà fait l’expérience de la réalité virtuelle ?

Si l’un d’entre vous ne se sent pas à l’aise avec les lunettes ou est âgé de moins de 13 ans, faites-le moi savoir et vous pourrez visionner la vidéo sur une tablette. Veuillez noter que les lunettes sont nettoyées après chaque utilisation et qu’elles peuvent être portées par-dessus des lunettes de vue et des queues de cheval. Si vous ressentez des étourdissements, des nausées ou tout autre type d’inconfort pendant la vidéo, veuillez retirer vos lunettes immédiatement.

Veuillez d’abord enfiler votre casque en vous assurant qu’il est correctement placé sur votre tête et qu’il recouvre vos oreilles. Ensuite, prenez votre casque et placez-le sur votre tête, par-dessus vos écouteurs, en vous assurant que le bord supérieur des lunettes repose sur le haut de votre tête. Une fois les lunettes activées, veuillez patienter pendant que nous installons le reste du groupe. La vidéo commencera en même temps pour tout le monde. Une fois l’expérience terminée, assurez-vous de retirer d’abord les lunettes, puis les écouteurs, et placez les deux devant vous.

Si vous avez besoin d’aide, maintenant ou pendant la vidéo, veuillez lever la main.

Nous allons maintenant vous faire vivre l’effervescence d’un match des Rangers et des Knicks, comme si vous étiez au milieu d’un Garden plein à craquer. Et si vous avez toujours rêvé de savoir ce que cela fait de jouer sur les planches d’une scène aussi célèbre que celle du Madison Square Garden, vous en aurez un bel aperçu aujourd’hui grâce à l’un de nos artistes préférés : l’ultime Piano Man.

Tout le monde est prêt ?

5ÈME ÉTAGE

Les loges des stars

Fin prêt à utiliser votre laissez-passer All Access pour vous rendre en coulisses ?

Nous nous apprêtons à découvrir les loges que des stars telles que Pink, les Guns N Roses, Drake, Katy Perry, U2, Rihanna et même Michael Jackson ont utilisées lorsqu’ils ont élu domicile au Garden. Vous avez déjà eu l’occasion de dire que vous avez traîné dans les mêmes endroits que Michael Jackson ? Et bien, à présent, vous pouvez ! Quand un artiste s’apprête à prendre possession la scène du Madison Square Garden, ce couloir s’illumine. Jouer au Madison Square Garden est souvent perçu comme le point culminant de la carrière d’un artiste : essayez d’imaginer ce que les chanteurs ressentent dans ce couloir, alors qu’ils s’apprêtent à fouler la plus grande scène au monde !

Une chose à savoir sur ces loges : la plupart des artistes se déplacent avec leur propre mobilier. Leurs tournées durent parfois jusqu’à deux ans. Raison pour laquelle nombreux sont ceux qui emmènent avec eux leurs canapés, équipements de sport, objets de décoration et tout ce dont ils ont besoin pour personnaliser leur loge et s’y sentir chez eux.

Chaque artiste a droit à sa fiche technique, soit une liste de demandes qu’il nous fait parvenir à l’avance et à laquelle nous répondrons avant qu’il n’entre dans le bâtiment. Nous lui fournirons tous les aliments, boissons, marques de thé, d’eau ou de soda dont il souhaite disposer. Certains artistes veulent que la climatisation soit éteinte, pas simplement dans les loges, mais aussi sur le devant de la scène afin de préserver leur voix, ce qui peut s’avérer assez inconfortable… Et je ne suis pas censé le dire, mais un artiste nous a un jour demandé d’installer une nouvelle cuvette dans les toilettes de sa loge et d’y laisser le plastique dessus pour qu’il ait la garantie qu’elle soit neuve. Comme je vous le disais, le Garden est leur maison tout au long de leur séjour. Et parfois, on peut vouloir une nouvelle cuvette de toilettes chez soi !

Nous possédons cinq loges comme celle-ci, mais lors du concert caritatif du 12/12/12 en soutien aux victimes de l’Ouragan Sandy, nous avions bien plus de célébrités que de loges. Bruce Springsteen et le E Street Band, Bon Jovi, Roger Waters, Alicia Keys, Paul McCartney, Kanye West, The Who, Eddie Vedder, et bien d’autres. Nous avons dû faire preuve d’imagination pour utiliser l’espace disponible — des loges aux arrière-couloirs, en passant par les bureaux de production, pour héberger l’ensemble des artistes et leurs équipes. Pourtant, ils ont préféré traîner ensemble, sans se fixer à un endroit précis, et n’avaient que faire d’avoir leur propre loge : ils étaient vraiment là pour apporter leur soutien à cette cause.

Vestiaire des Knicks et des Rangers

Ok, tout le monde. Personne, et je dis bien personne, n’est autorisé à entrer dans cette pièce, à moins d’être un athlète, un entraîneur, un journaliste accrédité, ou de participer à la visite guidée MSG All Access Tour (petit rappel amical : vous POUVEZ prendre des photos ! Assurez-vous d’utiliser le hashtag #MSGAllAccess lorsque vous les publiez).

Cette porte principale mène au complexe de vestiaires des New York Knicks et des New York Rangers. Pour un joueur, ce lieu est non seulement sa deuxième maison, mais aussi un véritable refuge pour se mettre dans les meilleures dispositions mentales pour jouer, avant de rentrer sur le terrain et pour faire la fête en cas de victoire. L’accès aux vestiaires n’est pas autorisé, afin de respecter l’intimité de nos joueurs, mais vous pourrez tout de même voir l’intérieur depuis l’encadrement de la porte. Je vous demanderai d’être attentif pendant le reste de la visite et de veiller à ce que chacun puisse y jeter un coup d’œil. Et maintenant, bienvenue dans le sanctuaire des Knicks et des Rangers.

VESTIAIRE DES RANGERS

Voici le vestiaire des Rangers. C’est un lieu plutôt luxueux pour un vestiaire, mais voici une anecdote sympathique concernant les joueurs. La plupart d’entre eux prennent les transports en commun pour se rendre au Garden. Eh oui, pas de berlines de luxe, simplement des trajets en métro, comme monsieur tout le monde. Quand les joueurs arrivent, ils disposent généralement d’un peu de temps libre, et l’un de leurs rituels d’avant-match est de trouver un endroit libre en coulisses pour jouer au football.

Remarquez que la pièce est ronde. C’est une caractéristique délibérée, suggérée à l’origine par l’ancien capitaine des Rangers et membre du Hall of Fame, Mark Messier. L’idée d’une telle forme de pièce est de favoriser l’unité de l’équipe. Ainsi, chaque joueur peut regarder ses coéquipiers droit dans les yeux. Il n’y a aucun angle mort.

Une dernière chose : Il est absolument interdit de marcher sur le logo des Rangers au milieu du terrain. Nos joueurs sont superstitieux et pensent que cela peut leur porter malheur. Mais si vous voulez prendre des photos, aucun problème: oublions les superstitions !

VESTIAIRE DES KNICKS

Le vestiaire des Knicks est également circulaire pour promouvoir l’unité de l’équipe, et cette dernière partage ses installations avec les Red Storm de l’Université St. John’s.

Les joueurs des Knicks sont un peu plus facilement identifiables dans la rue (d’autant plus qu’ils ne portent pas de casque), raison pour laquelle ils entrent directement dans le Garden en voiture, quand ils arrivent à la salle pour un match. Il s’agit là de l’un des privilèges les plus exclusifs qui soient. Les ramasseurs de balles se chargent ensuite de garer leurs véhicules. Eh oui, nous offrons un service de voiturier à nos joueurs.

Terrain du stade

Mesdames et messieurs, en ce moment même, vous vous trouvez au centre du Madison Square Garden, au centre de New York, au centre de l’univers.

D’ici, vous prendrez la mesure de l’immensité Garden, et vous réaliserez à quel point il est exceptionnel qu’un Harlem Globetrotters ait réussi à marquer un panier depuis ce pont là-haut.

Vous êtes en train de fouler le même parquet que les Knicks, les Rangers, les chanteurs les plus célèbres au monde et…des taureaux. C’est exact. Chaque année en janvier, le MSG accueille le rodéo Professional Bull Riding. Pour cet événement qui dure trois jours, nous recouvrons le sol de 750 tonnes de terre (9 fois ½ le poids de la navette spatiale) en provenance de Long Island et du New Jersey, qui impliquent 33 camions à benne basculante et dix heures de transport.

Le PBR a lieu en plein mois de janvier, pendant la saison des Rangers. Dans ce cas de figure, nous protégeons la glace en la recouvrant de plastique et de contreplaqué, puis nous disposons la terre par-dessus.

Il faut ensuite cinq à six heures pour retirer la terre et tout nettoyer, afin de préparer la salle omnisports pour le match des Knicks ou des Rangers du lendemain. Impossible de soupçonner que, seulement quelques heures auparavant, les meilleurs monteurs de taureaux se trouvaient juste là.

Quelle expérience magnifique que de fouler le terrain du Garden, où tant d’événements exceptionnels se sont produits. Lors de la venue de l’entourage du Pape François, en vue de préparer sa visite, le Garden était configuré pour un match des Knicks. Vous ne me croirez certainement pas si je vous dit que ces hommes en robe ont investi le terrain pour se lancer dans un petit match de basket-ball. Difficile de ne pas succomber aux charmes du Garden, et c’est bien peu de le dire !

Sortie vers Chase Square

Pour vous remercier de nous avoir rendu visite aujourd’hui, nous vous invitons à conserver le laissez-passer All Access Tour que vous portez, et à l’utiliser pour bénéficier d’offres spéciales, notamment de 10 % de rabais sur certains articles de la boutique MSG et de 4 $ de réduction sur les billets adultes pour la visite guidée Stage Door Tour du Radio City Music Hall, où vous pourrez rencontrer l’une des légendaires Rockettes !

Veuillez me suivre jusqu’à la boutique où vous découvrirez vos photos, disponibles à l’achat. Veuillez simplement saisir l’adresse e-mail associée à votre photo pour afficher l’image.

New York Knicks Game Days

Bienvenue à la visite guidée All Access Tour™ du Madison Square Garden® ! Nous espérons que ce guide de traduction rendra votre expérience encore plus agréable. Veuillez noter que le texte de la visite et les arrêts prévus pendant la visite sont susceptibles d’être modifiés en fonction de l’activité de la salle omnisports.

Nous espérons que vous apprécierez votre découverte de la World’s Most Famous Arena®. Veillez à rester à proximité de votre guide touristique et n’hésitez pas à nous poser vos éventuelles questions.

BIENVENUE

Bonjour à tous ! Bienvenue au Madison Square Garden. Aujourd’hui, j’ai l’honneur d’être le guide qui vous accompagnera tout au long de cette expérience hors du commun, sur les traces des légendes. Pendant les 75 prochaines minutes, votre laissez-passer vous permettra d’accéder à des endroits exclusifs en coulisses, que très peu de gens ont la chance de voir. Vous aurez l’occasion de découvrir quelques-uns des moments les plus incroyables et emblématiques qui se sont produits, à l’endroit même où vous vous trouvez.

Avant que nous ne commencions notre voyage, j’ai quelques annonces importantes à faire. Tout d’abord, gardez votre

téléphone à portée de main et prenez toutes les photos des coulisses que vous souhaitez. En revanche, les vidéos ne sont pas autorisées, tout comme les perches à selfies. Si vous en avez une en votre possession, veuillez ne pas l’utiliser. Et puisque votre expérience fera certainement des jaloux parmi vos amis, une fois qu’ils la découvriront, assurez-vous de la partager en utilisant le hashtag #MSGAllAccess et en identifiant notre compte @thegarden. Il se peut même que vous soyez republié sur nos pages ! Pour vous faciliter la tâche, nous vous avons même fourni un accès Wi-Fi gratuit. Il vous suffit de vous connecter à FREEMSGWIFI dans vos réglages Wi-Fi et d’accepter les conditions générales. Si vous avez un trou de mémoire, jetez un coup d’œil à votre laissez-passer et vous y trouverez le nom du réseau Wi-Fi et le hashtag.

Étant donné que nous visiterons des endroits où l’accès est particulièrement restreint, il est important que votre laissez-passer toutes zones soit visible à tout moment. Je vous demanderai de rester près de moi, car si certaines personnes sont à la traîne ou si quelqu’un se perd, nous serons forcés d’arrêter la visite et, éventuellement, de rater certains de ses temps forts. Je sais que ce n’est pas ce que vous souhaitez. Si un arrêt aux toilettes s’impose, sachez que nous marquerons une courte pause dans quelques minutes, la seule durant toute la visite. Enfin, nous allons monter et descendre plusieurs escalators et quelques escaliers. Si vous pensez avoir besoin d’aide durant le parcours, merci de me le faire savoir, afin que j’organise un convoi par ascenseur. Très bien. Nous avons fait le tour de l’aspect pratique, rentrons maintenant dans le vif du sujet.

Mesdames et messieurs, en ce moment même, vous vous trouvez dans LE Madison Square Garden, le centre du centre de l’univers, et aujourd’hui, vous êtes un invité VIP. Suivez-moi pour vivre cette expérience d’accès toutes zones dans la salle omnisports la plus célèbre du monde.

6ème ÉTAGE

Nous allons continuer la visite d’aujourd’hui en remontant le temps pour revivre l’étonnant passé du Garden qui a fait sa légende. Vous ne vous en rendez peut-être pas compte, mais nous nous trouvons en réalité dans le quatrième Madison Square Garden. Nous nous intéresserons de plus près aux trois autres Garden un peu plus tard.

Comme vous pourrez le constater tout au long de notre visite, ici, tout le monde travaille d’arrache-pied pour préparer le match des Knicks de ce soir. Très peu nombreux sont ceux qui ont la chance de voir de leurs propres yeux la manière dont un match NBA s’organise, qui plus est dans la salle omnisports la plus célèbre du monde.

À mesure que nous avançons, regardez en l’air. Vous pourrez alors remarquer notre rétrospective Garden366. Chose incroyable, chaque jour au fil des ans — même les années bissextiles —, un événement mémorable s’est tenu dans cette salle. Nous en avons d’ailleurs commémoré plusieurs ici. Dernier ajout en date à la rétrospective Garden366, l’UFC 205, soit le premier événement de MMA autorisé dans l’État de New York en 20 ans et l’événement sportif le plus lucratif de l’histoire du MSG, qui s’est tenu le 12 novembre 2016. Ce jour-là, Conor McGregor est alors devenu le premier champion de l’histoire de l’UFC dans deux catégories différentes.

Le combat du siècle

On a coutume d’appeler le Garden la Mecque de la boxe, et ce pour une bonne raison. Aucune autre salle dans l’illustre histoire des combats n’égale le Garden : il n’existe rien de plus fort ou de plus excitant que les rounds d’un tournoi de boxe, dans ce lieu où tout peut arriver. Vous pouvez littéralement sentir le sol vibrer sous vos pieds !

L’un des combats les plus célèbres du Garden fut la première rencontre entre Mohamed Ali et Joe Frazier, le 8 mars 1971. Affrontement exceptionnel entre deux champions poids lourd invaincus, il fut surnommé le « combat du siècle ». La lutte s’est étalée sur 15 rounds éprouvants, voyant Frazier envoyer Ali au tapis par deux fois. Et alors que les deux combattants étaient encore debout à la fin, Frazier fut déclaré vainqueur à l’unanimité par les juges. Ali subissait ainsi sa toute première défaite professionnelle devant le prestigieux public du Garden. Mais il prit sa revanche trois ans plus tard, en réinvestissant le Garden pour y battre Frazier lors d’un nouveau combat.

Arrêt aux toilettes

Nous prendrons ensuite quelques minutes pour que vous puissiez aller aux toilettes. Veuillez noter que cet arrêt aux toilettes sera le seul que nous effectuerons

durant toute la visite, et qu’il sera bref. Je vous conseille donc de profiter de cette opportunité. En attendant, n’hésitez pas à consulter notre mur interactif Garden 366.

Le Dunk

Vous savez probablement que Michael Jordan des Chicago Bulls est considéré par beaucoup comme le plus grand basketteur de tous les temps, et qu’il était particulièrement réputé pour ses dunks spectaculaires. S’il était aussi bon dans ce domaine, c’était en partie grâce à sa détente verticale vertigineuse de 1,20 m — la plus impressionnante de toute la NBA — soit l’équivalent de 48 pouces, 4 pieds, ou la taille moyenne d’un enfant de sept ans.

Mais dans cette salle, Michael Jordan s’est parfois fait prendre à son propre piège. Notamment durant le match 2 des finales de la Conférence Est 1993, lors duquel les Knicks menaient 91 à 88. Alors qu’il ne restait que 50 secondes à jouer, John Starks, alors le plus petit joueur sur le terrain, prit de vitesse BJ Armstrong, s’éleva vers l’emblématique plafond du MSG en survolant Horace Grant et Michael Jordan, pour asséner un puissant dunk de la main gauche qui scella la victoire des Knicks. Malheureusement, les Bulls éliminèrent les Knicks en remportant les quatre matches suivants. Mais ce dunk reste à ce jour l’un des moments les plus emblématiques de l’histoire du basket-ball, et cette image deviendra l’affiche la plus vendue auprès des fans de New York.

Marilyn Monroe

Il n’existe pas de version plus célèbre de la chanson « Happy Birthday » que celle que Marilyn Monroe interpréta en 1962 pour le président John F. Kennedy au MSG III sur la 49e rue. Actrice de cinéma et starlette, elle constituait l’attraction principale de la collecte de fonds du Parti démocrate et de la fête d’anniversaire organisée pour le président. Après avoir fait lentement monter la tension, Marilyn apparut sur scène et se débarrassa de son manteau de fourrure d’un simple haussement d’épaules, laissant le public sans voix. Sa robe pailletée et transparente était si moulante qu’il avait fallu la coudre directement sur elle. Sa version très sensuelle de « Happy Birthday, Mr. President » est devenue instantanément célèbre. Après sa performance, Kennedy déclara : « Je peux désormais me retirer de la politique après que l’on m’ait souhaité un joyeux anniversaire d’une manière aussi mélodieuse et charmante ».

WrestleMania I

Maintenant, si vous êtes un fan de catch, vous savez peut-être que vous vous tenez à l’endroit que beaucoup considèrent comme le saint des saints. C’est ici que le MSG accueillit, en 1985, la première WrestleMania, qui devint par la suite un véritable phénomène culturel, changeant à jamais le visage du sport et du divertissement modernes.

La combinaison jaune exposée ici appartient au légendaire Hulk Hogan, la plus grande superstar du catch des années 80. Hulk a notamment ouvert la voie à The Rock, Stone Cold Steve Austin, The Undertaker, John Cena et tant d’autres. Ce soir-là, en 1985, le « Hulkster » et son coéquipier Mr.T firent mordre la poussière à « Rowdy » Roddy Piper et « Mr. Wonderful » Paul Orndorff. Deux célébrités furent invitées à participer au combat : la légende de la boxe Mohamed Ali, en tant qu’arbitre, et l’extravagant pianiste et acteur Liberace, en tant que chronométreur. Aujourd’hui, le phénomène WrestleMania a gagné le monde entier et la WrestleMania 35 aura lieu l’année prochaine.

Le titre de champion des Knicks

En 1970, les fans des Knicks voulaient le titre à tout prix. Menés par leur capitaine Willis Reed, également MVP de la NBA, les Knicks étaient la meilleure équipe de la ligue : c’était vraiment leur année. Mais tout bascula, lors du match 5 des finales. Willis Reed s’effondra sur le parquet, victime d’une déchirure musculaire à la cuisse. Après avoir perdu le match 6, les Knicks se dirigeaient alors vers une septième manche décisive, au Garden.

L’ambiance y était très tendue. Willis serait-il en mesure de jouer ? Les rumeurs allaient bon train et personne ne semblait savoir. Alors que l’équipe commençait à s’échauffer, Willis était toujours absent. Mais soudain, une silhouette apparut dans le tunnel : les fans virent ensuite Willis Reed débarquer sur le terrain, en tenue et prêt à jouer. Ils étaient tellement enthousiastes que les murs en tremblaient. Pendant l’échauffement, chacun de ses tirs était acclamé. Willis Reed marqua le premier et le deuxième paniers du match, et les Knicks terrassèrent les Lakers pour décrocher leur premier titre de champion. Ils remportèrent leur second titre en 1973.

Pape François

Lors de sa visite historique de six jours aux États-Unis en septembre 2015, le pape François célébra une messe très touchante devant 20 000 paroissiens dévoués… le deuxième pape à le faire dans toute l’histoire du Garden !

Dans son homélie, il reconnut l’importance de notre salle en déclarant : « Nous sommes au Madison Square Garden, un lieu emblématique de cette ville. C’est ici qu’ont lieu les événements sportifs, artistiques et musicaux les plus importants, qui attirent non seulement les New Yorkais, mais aussi des spectateurs du monde entier… ». Il donna ainsi encore plus de sens à notre devise : la salle omnisports la plus célèbre du monde.

7ème ÉTAGE, LOGES LEXUS

Tout au long de son histoire, le Garden a accueilli des événements phénoménaux qui ont changé la face du monde. Si ces murs pouvaient parler, ils nous régaleraient d’anecdotes croustillantes sur les plus grandes figures sportives, politiques, musicales et même religieuses qui le composent.

Ce couloir est probablement ce qui se rapproche le plus des « murs qui parlent », car il regorge d’images iconiques retraçant l’histoire du Garden. Alors que nous approchons de la loge Lexus, qui offre une vue à couper le souffle sur la salle omnisports, je vous montrerai quelques photos exclusives : assurez-vous de bien toute les regarder toutes, car elles reflètent vraiment l’illustre passé du Garden.

Loge Lexus

Asseyez-vous et installez-vous confortablement. Puis admirez la vue. Très peu de gens peuvent se targuer d’avoir vu le Garden sans être entourés de 20 000 autres personnes. Ils sont encore moins nombreux à pouvoir l’observer depuis ces loges exclusives. Il s’agit là d’une vue résolument unique de la salle omnisports la plus célèbre du monde.

Ce que vous voyez à présent s’appelle « the bowl » (le bol), pour des raisons évidentes. Regardez la façon dont le plafond s’incline vers le bas.  C’est cette conception unique qui donne au son ce côté intime et proche, même lorsque la salle est pleine, et comme vous pouvez l’imaginer, cela plait beaucoup aux artistes. Un jour, Elton John a déclaré : « C’est sans aucun doute la salle de concert la plus impressionnante au monde. Cet endroit est magique. » L’acoustique du Garden est d’une telle qualité qu’elle donne l’impression que l’artiste joue dans une petite salle : le son y est d’une clarté impeccable.

Pour autant, sa forme a suscité quelques inquiétudes en 2003, lorsque les Grammy Awards ont investi le Garden. Parmi TOUS les événements accueillis par le Garden, jamais un décor n’avait été aussi lourd que celui des Grammy’s, avec ses imposants équipements métalliques suspendus au plafond. La veille au soir, une grosse tempête de neige eut lieu, et l’équipe de production était inquiète, ne sachant pas si le plafond pourrait supporter tout ce poids, en plus d’une grosse quantité de neige sur le toit. Nous étions à deux doigts de monter sur le toit du Garden pour déblayer la neige ! Par chance, la tempête se calma et tout rentra dans l’ordre. En janvier dernier, nous avons de nouveau accueilli les Grammy’s. Heureusement, pas de tempête de neige à déplorer cette fois-ci !

Mais comme vous le savez, le Garden est loin d’être un lieu uniquement consacré aux spectacles musicaux. C’est même l’endroit idéal pour assister à un combat de boxe. Aujourd’hui, la boxe et le Garden sont intimement liés, mais dans les années 70 et 80, ce sport avait déserté les grands stades traditionnels et se pratiquait avant tout à Las Vegas. En 1999, le Britannique Lennox Lewis affronta l’Américain Evander Holyfield pour le titre des poids lourds, en plein cœur du Garden. À vrai dire, il y avait beaucoup plus de Britanniques que d’Américains dans le public. Lorsque l’hymne national anglais retentit, les fans de Lewis le reprirent en chœur. Jamais un hymne n’avait été chanté aussi fort au MSG, étouffant même les huées des Américains. Le combat fut emblématique à plusieurs titres. D’une part parce qu’il s’est terminé par un match nul, mais aussi car il a ramené la boxe au MSG. Aujourd’hui, le MSG est l’hôte privilégié des grands combats de boxe et de MMA. Pour tout vous dire, l’événement le plus rentable de l’histoire du MSG fut l’Ultimate Fighting Championship, tenu en 2016. Le combat Holyfield / Lewis arrive en deuxième position.

Bien entendu, la boxe n’est pas le seul sport représenté au MSG. Deux équipes peuvent effectivement se targuer d’appeler le Garden leur maison : Est-ce que certains d’entre vous savent de qui on parle ? C’est exact, il s’agit des New York Rangers et des New York Knicks. Pour tout vous dire, nous n’avons parfois que quelques heures pour transformer la patinoire (1 679 mètres carrés au total) en terrain de basket-ball. Alors que faire quand vous enchaînez un match des Knicks et un match des Rangers ?

Il faut 24 heures pour que la glace puisse geler et qu’elle soit fin prête pour les matches. De ce fait, nous ne la faisons pas fondre après chaque rencontre. Non, nous laissons la glace telle quelle, et la recouvrons d’un matériau isolant qui maintient froid l’air situé en dessous. Il devient alors possible d’installer un terrain de basket-ball, une scène de concert ou un ring de boxe directement sur la glace sans jamais nous soucier de sa fonte. Et nous avons même mis au point un plancher spécialement destiné au Westminster Kennel Club Dog Show, que nous accueillons pendant la saison des Rangers. Ce plancher spécifique protège les pattes des chiens contre le froid. Si vous êtes amené à regarder cette exposition canine à la télévision ou ici-même, dans la salle omnisports, sachez que grâce à un procédé résolument hi-tech, les chiens participants ne se trouvent qu’à quelques centimètres de la patinoire. Une anecdote à propos de cette glace : Elle été peinte en blanc, car comme vous le savez, la glace est transparente. Et elle est constituée de plusieurs fines couches de glace, et non d’un grand bassin d’eau.

Quant à l’agencement du parquet des Knicks, ça n’est pas non plus une mince affaire. Il se compose de 200 pièces de bois individuelles qui doivent systématiquement être placées à la main. Elles sont donc numérotées afin d’accélérer le processus. Les possibilités de configuration du Garden sont tout bonnement illimitées. En 2004, lorsque nous avons accueilli pour la première fois la Convention nationale républicaine, nous avons littéralement rehaussé le plancher du Garden d’un étage complet et construit une mini-ville en dessous. Nous avons même installé un ascenseur, dont l’usage était exclusivement destiné au candidat républicain — le président George W Bush —, que nous avons détruit une fois l’événement terminé.

Maintenant, intéressons-nous au tableau d’affichage. On l’appelle le Gardenvision du MSG. Il pèse plus de 22 tonnes, soit environ le poids de quatre éléphants adultes. Il mesure 7,60 mètres de haut et presque 15 mètres de large. Dans la salle, vous pouvez le voir depuis n’importe quel siège, mais, vu d’ici, il est encore plus impressionnant. Jetez également un coup d’œil aux bannières suspendues au plafond. Elles rendent hommage aux titres de champion et aux athlètes, comme on pourrait s’y attendre, mais elles honorent aussi les artistes qui ont battu des records. Phish dispose d’une bannière qui commémore ses 13 concerts consécutifs au Garden. Et celle de Billy Joel rend hommage à une série sans précédent de 100 concerts à guichets fermés au Garden, plus que n’importe quel autre artiste. Son 100ème spectacle a été donné le 18 juillet, et le gouverneur a officiellement proclamé cette date le « Billy Joel Day ». L’un de ses pianos est exposé à l’extérieur de l’entrée de Chase Square. Assurez-vous de vous y attarder avant de partir. Billy est également le premier et le seul artiste en résidence au Garden. En fait, il a déclaré que tant qu’il peut vendre un spectacle au Garden, il continuera à y jouer. Sa période de résidence comprend 56 concerts à guichets fermés.

Prenez le temps de faire quelques selfies, et assurez-vous d’inclure le hashtag #MSGAllAccess en les publiant. Ces loges sont généralement occupées par la crème de la crème et par des personnes relativement aisées : assurez-vous bien de partager vos photos avec le hashtag #MSGAllAccess pour que vos amis soient au courant du type de statut VIP dont vous avez bénéficié au Garden aujourd’hui. Dans un instant, nous amorcerons la suite de la visite.

Expérience photo

Très bien, je vous demanderai à tous de venir ici pour votre expérience photo. Vous aurez la possibilité de choisir entre un arrière-plan des Knicks, des Rangers, d’un match de boxe ou d’un concert. Nous mettons également des accessoires à votre disposition. Une fois la photo terminée, veuillez demander à une personne de votre groupe de renseigner son adresse e-mail, suite à quoi elle recevra un souvenir numérique gratuit de l’expérience photo qu’elle pourra faire suivre au reste du groupe. Assurez-vous de partager votre photo sur les réseaux sociaux à l’aide du hashtag #MSGAllAccess. Si vous souhaitez acheter un tirage sur papier de la photo, vous aurez l’opportunité de le faire à la fin de la visite. Quand vous aurez terminé, n’hésitez pas à consulter notre base de données numérique Garden 366 pour découvrir certains des événements les plus mémorables du Garden.

9èmeÉTAGE, FAN ZONE

Prêts pour une autre expérience photo au MSG ? Bienvenue dans notre Fan Zone. N’hésitez pas à l’explorer de fond en comble, même si je vous demanderai de rester entre cette limite et l’autre ascenseur. Vous pourrez y voir les casiers originaux de Patrick Ewing et de Wayne Gretzky, une surfaceuse de hockey Zamboni, également d’origine, et jouer avec une de nos stations de mesure interactives. Amusez-vous bien !

10ème ÉTAGE, CHASE BRIDGE

Réalité virtuelle

Bienvenue sur la passerelle média. Ces sièges sont exclusivement réservés aux journalistes qui couvrent les matches des Knicks et des Rangers, pour qu’ils bénéficient d’une vue plongeante sur l’action. Asseyez-vous, je vous en prie.

Nous avons passé beaucoup de temps à parler des événements passionnants qui se déroulent au Garden, et nous allons maintenant vous permettre de les vivre par vous-même. Quelqu’un a-t-il déjà fait l’expérience de la réalité virtuelle ?

Si l’un d’entre vous ne se sent pas à l’aise avec les lunettes ou est âgé de moins de 13 ans, faites-le moi savoir et vous pourrez visionner la vidéo sur une tablette. Veuillez noter que les lunettes sont nettoyées après chaque utilisation et qu’elles peuvent être portées par-dessus des lunettes de vue et des queues de cheval. Si vous ressentez des étourdissements, des nausées ou tout autre type d’inconfort pendant la vidéo, veuillez retirer vos lunettes immédiatement.

Veuillez d’abord mettre votre casque audio en vous assurant qu’il est correctement placé sur votre tête et qu’il recouvre vos oreilles. Ensuite, prenez votre casque et placez-le sur votre tête, par-dessus vos écouteurs, en vous assurant que le bord supérieur des lunettes repose sur le haut de votre tête. Une fois les lunettes activées, veuillez patienter pendant que nous installons le reste du groupe. La vidéo commencera en même temps pour tout le monde. Une fois l’expérience terminée, assurez-vous de retirer d’abord les lunettes, puis les écouteurs, et placez les deux devant vous.

Si vous avez besoin d’aide, maintenant ou pendant la vidéo, veuillez lever la main.

Nous allons maintenant vous faire vivre l’effervescence d’un match des Rangers et des Knicks, comme si vous étiez au milieu d’un Garden plein à craquer. Et si vous avez toujours rêvé de savoir ce que cela fait de jouer sur les planches d’une scène aussi célèbre que celle du Madison Square Garden, vous en aurez un bel aperçu aujourd’hui grâce à l’un de nos artistes préférés : l’ultime Piano Man.

Tout le monde est prêt ?

J’espère que vous avez apprécié cet avant-goût de ce que l’on ressent quand on assiste à un événement aussi électrisant au MSG. Il reste encore des billets pour le match des Rangers de ce soir !

5ème ÉTAGE

Terrain du stade

Et nous voici donc au centre du Madison Square Garden, au centre de New York, au centre de l’univers.

D’ici, vous prendrez la mesure de l’immense capacité du Garden, et vous réaliserez à quel point il est exceptionnel qu’un Harlem Globetrotters ait réussi à marquer un panier depuis ce pont là-haut.

Vous êtes en train de fouler le même parquet que les Knicks, les Rangers, les chanteurs les plus célèbres au monde et…des taureaux. C’est exact. Chaque année en janvier, le MSG accueille le rodéo Professional Bull Riding. Pour cet événement qui dure trois jours, nous recouvrons le sol de 750 tonnes de terre (9 fois ½ le poids de la navette spatiale) en provenance de Long Island et du New Jersey, qui impliquent 33 camions à benne basculante et dix heures de transport.

Le PBR a lieu en plein mois de janvier, pendant la saison des Rangers. Dans ce cas de figure, nous protégeons la glace en la recouvrant de plastique et de contreplaqué, puis nous plaçons la terre par-dessus.

Il faut ensuite cinq à six heures pour retirer la terre et tout nettoyer, afin de préparer la salle omnisports pour le match des Knicks ou des Rangers du lendemain. Impossible de soupçonner que, seulement quelques heures auparavant, les meilleurs monteurs de taureaux se trouvaient juste là.

Quelle expérience magnifique que de fouler le terrain du Garden, où tant d’événements exceptionnels se sont produits. Lors de la venue de l’entourage du pape François, en vue de préparer sa visite, le Garden était configuré pour un match des Knicks. Vous ne me croirez certainement pas si je vous dit que ces hommes en robe ont investi le terrain pour se lancer dans un petit match de basket-ball. Difficile de ne pas succomber aux charmes du Garden, et c’est peu de le dire !

Des papes se sont tenus ici. Des présidents. Des athlètes entrés au panthéon. Des artistes emblématiques. Et maintenant, vous pouvez vous vanter d’avoir rejoint cette liste exclusive. Merci d’avoir participé à cette aventure. Assurez-vous de poster vos photos accompagnées du hashtag #MSGAllAccess et celles-ci seront susceptibles d’être publiées par le Garden.

Sortie vers Chase Square

Pour vous remercier de nous avoir rendu visite aujourd’hui, nous vous invitons à conserver le laissez-passer All Access Tour que vous portez, et à l’utiliser pour bénéficier d’offres spéciales, notamment de 10 % de rabais sur certains articles de la boutique MSG et de 4 $ de réduction sur les billets adultes pour la visite guidée Stage Door Tour du Radio City Music Hall, où vous pourrez rencontrer l’une des légendaires Rockettes !

Veuillez me suivre jusqu’à la boutique où vous découvrirez vos photos, disponibles à l’achat. Veuillez simplement saisir l’adresse e-mail associée à votre photo pour afficher l’image.

New York Rangers Game Days

Bienvenue à la visite guidée All Access Tour™ du Madison Square Garden® ! Nous espérons que ce guide de traduction contribuera à rendre votre expérience encore plus agréable. Veuillez noter que le texte relatif au déroulement de la visite et les arrêts prévus au cours de celle-ci peuvent être modifiés en fonction de l’activité de la salle omnisports.

Nous espérons que vous apprécierez votre visite de ce que l’on appelle la World’s Most Famous Arena® (la salle omnisports la plus célèbre du monde). Veillez à rester à proximité de votre guide touristique et n’hésitez pas à nous faire part de vos éventuelles questions.

BIENVENUE

Bonjour à tous ! Bienvenue au Madison Square Garden. Aujourd’hui, j’ai l’honneur d’être votre guide pour vous faire vivre une expérience vraiment unique sur les traces de véritables légendes. Pendant les 75 prochaines minutes, votre laissez-passer vous permettra d’accéder à des endroits exclusifs en coulisses, que très peu de gens ont la chance de voir. Vous aurez l’occasion de découvrir quelques-uns des moments les plus incroyables et emblématiques qui se sont produits, à l’endroit même où vous vous trouvez.

Avant de commencer notre voyage, j’ai quelques annonces importantes à faire. Tout d’abord, gardez votre

téléphone à portée de main et prenez toutes les photos des coulisses que vous souhaitez. En revanche, les vidéos ne sont pas autorisées, tout comme les perches à selfies. Si vous en avez une en votre possession, veuillez ne pas l’utiliser. Et puisque votre expérience fera certainement des jaloux parmi vos amis, une fois qu’ils la découvriront, assurez-vous de la partager en utilisant le hashtag #MSGAllAccess, et en identifiant notre compte @thegarden . Il se peut même que vous soyez republié sur nos pages ! Pour vous faciliter la tâche, nous vous avons même fourni un accès Wi-Fi gratuit. Il vous suffit de vous connecter à FREEMSGWIFI dans vos réglages Wi-Fi et d’accepter les conditions générales. Si vous avez un trou de mémoire, jetez un coup d’œil à votre laissez-passer sur lequel sont inscrits le nom du réseau Wi-Fi et le hashtag.

Étant donné que nous visiterons des endroits où l’accès est particulièrement restreint, il est important que votre laissez-passer toutes zones soit visible à tout moment. Je vous demanderai de rester près de moi, car si certaines personnes sont à la traîne ou si quelqu’un se perd, nous serons forcés d’arrêter la visite et, éventuellement, de rater certains de ses temps forts. Je sais que ce n’est pas ce que vous souhaitez. Si un arrêt aux toilettes s’impose, sachez que nous marquerons une courte pause dans quelques minutes, la seule durant toute la visite. Enfin, nous allons monter et descendre plusieurs escalators et quelques escaliers. Si vous pensez avoir besoin d’aide durant le parcours, merci de me le faire savoir pour que je puisse organiser un convoi par ascenseur. Très bien. Nous avons fait le tour de l’aspect pratique, rentrons maintenant dans le vif du sujet.

Mesdames et messieurs, en ce moment même, vous vous trouvez dans LE Madison Square Garden, le centre du centre de l’univers, et aujourd’hui, vous êtes un invité VIP. Suivez-moi pour vivre cette expérience d’accès toutes zones dans la salle omnisports la plus célèbre du monde.

6ème ÉTAGE

Nous allons commencer notre visite du jour en remontant le temps pour revivre l’incroyable passé qui a fait du Garden la salle légendaire qu’elle est aujourd’hui. Vous ne vous en rendez peut-être pas compte, mais nous nous trouvons en réalité dans le quatrième Madison Square Garden. Nous nous intéresserons de plus près aux trois autres Garden un peu plus tard.

Comme vous pourrez le constater tout au long de la visite d’aujourd’hui, le bâtiment est à pied d’œuvre pour préparer le match des Rangers de ce soir. Très peu de gens ont l’occasion de voir tout le travail effectué dans les coulisses de l’organisation d’un match de la LNH, surtout dans la salle omnisports la plus célèbre du monde.

À mesure que nous avançons, regardez en l’air. Vous pourrez alors remarquer notre rétrospective Garden366. Chose incroyable, chaque jour au fil des ans — même les années bissextiles —, un événement mémorable s’est tenu dans cette salle. Nous en avons d’ailleurs commémoré plusieurs ici. Dernier ajout en date à la rétrospective Garden366, l’UFC 205, soit le premier événement de MMA autorisé dans l’État de New York en 20 ans et l’événement sportif le plus lucratif de l’histoire du MSG, qui s’est tenu le 12 novembre 2016. Ce jour-là, Conor McGregor est alors devenu le premier champion de l’histoire de l’UFC dans deux catégories différentes.

Le combat du siècle

On a coutume d’appeler le Garden la Mecque de la boxe, et ce pour une bonne raison. Aucune autre salle dans l’illustre histoire des combats n’égale le Garden : il n’existe rien de plus fort ou de plus excitant que les rounds d’un tournoi de boxe, dans ce lieu où tout peut arriver. Vous pouvez littéralement sentir le sol vibrer sous vos pieds !

L’un des combats les plus célèbres du Garden fut la première rencontre entre Mohamed Ali et Joe Frazier le 8 mars 1971. Affrontement exceptionnel entre deux champions poids lourds invaincus, il fut surnommé le « combat du siècle ». La lutte s’est étalée sur 15 rounds éprouvants, voyant Frazier envoyer Ali au tapis par deux fois. Et alors que les deux combattants étaient encore debout à la fin, Frazier fut déclaré vainqueur à l’unanimité par les juges. Ali subissait ainsi sa toute première défaite professionnelle devant le prestigieux public du Garden. Mais il prit sa revanche trois ans plus tard, en réinvestissant le Garden pour y battre Frazier lors de la redite.

Arrêt aux toilettes

Nous prendrons ensuite quelques minutes pour que vous puissiez aller aux toilettes. Veuillez noter que cet arrêt aux toilettes est le seul que nous effectuerons

durant la visite, et qu’il sera bref. Veuillez donc profiter de cette opportunité. Pendant que vous attendez, n’hésitez pas à consulter notre mur interactif Garden 366.

Le Dunk

Vous savez probablement que Michael Jordan des Chicago Bulls est considéré par beaucoup comme le plus grand basketteur de tous les temps, et qu’il était particulièrement réputé pour ses dunks spectaculaires. S’il était aussi bon dans ce domaine, c’était en partie grâce à sa détente verticale vertigineuse de 1,20 m — la plus impressionnante de toute la NBA — soit l’équivalent de 48 pouces, 4 pieds, ou la taille moyenne d’un enfant de sept ans.

Mais dans cette salle, Michael Jordan s’est parfois fait prendre à son propre piège. Dans le match 2 des finales 1993 de conférence Est, les Knicks menaient 91 à 88. Alors qu’il ne restait que 50 secondes à jouer, John Starks, alors le plus petit joueur sur le terrain, prit de vitesse BJ Armstrong, s’éleva vers l’emblématique plafond du MSG en survolant Horace Grant et Michael Jordan, et asséna un puissant dunk de la main gauche qui scella la victoire des Knicks. Malheureusement, les Bulls éliminèrent les Knicks en remportant les 4 matches suivants. Mais ce dunk reste à ce jour l’un des moments les plus emblématiques de l’histoire du basket-ball. Cette image deviendra d’ailleurs l’affiche la plus vendue auprès des fans de New York.

Marilyn Monroe

Il n’existe pas de version plus célèbre de la chanson « Happy Birthday » que celle que Marilyn Monroe interpréta en 1962 pour le président John F. Kennedy au MSG III sur la 49e rue. Actrice de cinéma et starlette, elle constituait l’attraction principale de la collecte de fonds du Parti démocrate et de la fête d’anniversaire organisée pour le président. Après avoir fait lentement monter la tension, Marilyn apparut sur scène et se débarrassa de son manteau de fourrure d’un simple haussement d’épaules, laissant le public sans voix. Sa robe pailletée et transparente était si moulante qu’il avait fallu la coudre directement sur elle. Sa version très sensuelle de « Happy Birthday, Mr. President » devint un classique instantané. Après sa performance, Kennedy déclara : « Je peux désormais me retirer de la politique après que l’on m’ait souhaité un joyeux anniversaire d’une manière aussi mélodieuse et charmante ».

WrestleMania I

Maintenant, si vous êtes un fan de catch, vous savez peut-être que vous vous tenez à l’endroit que beaucoup considèrent comme le saint des saints. C’est ici que le MSG accueillit, en 1985, la première WrestleMania, qui devint par la suite un véritable phénomène culturel, changeant à jamais le visage du sport et du divertissement modernes.

La combinaison jaune exposée ici appartient au légendaire Hulk Hogan, la plus grande superstar du catch des années 80. Hulk a notamment ouvert la voie à The Rock, Stone Cold Steve Austin, The Undertaker, John Cena et tant d’autres. Ce soir-là, en 1985, le Hulkster et son coéquipier, Mr.T ont battu « Rowdy » Roddy Piper et « Mr. Wonderful » Paul Orndorff. Deux célébrités furent invitées à participer au combat : la légende de la boxe Mohamed Ali, en tant qu’arbitre, et l’extravagant pianiste et acteur Liberace, en tant que chronométreur. Aujourd’hui, le phénomène WrestleMania a gagné le monde entier et la WrestleMania 35 aura lieu l’année prochaine.

Championnat des Knicks

En 1970, les fans des Knicks voulaient le titre à tout prix. Menés par leur capitaine Willis Reed, également MVP de la NBA, les Knicks étaient la meilleure équipe de la ligue : c’était vraiment leur année. Mais tout bascula lors du match 5 des finales de la NBA. Willis Reed s’effondra au sol, victime d’une déchirure musculaire à la cuisse. Après avoir perdu le match 6, les Knicks se dirigeaient alors vers une septième manche décisive, au Garden.

L’ambiance au Garden était tendue. Willis serait-il en mesure de jouer ? Les rumeurs allaient bon train, personne ne semblait savoir. Alors que l’équipe commençait à s’échauffer, Willis n’était toujours pas là. Mais soudain, une silhouette apparut dans le tunnel : les fans virent alors Willis Reed débarquer sur le terrain, en tenue, prêt à jouer. Ils étaient si enthousiastes que les murs en tremblaient. Pendant l’échauffement, chacun de ses tirs était acclamé. Willis Reed marqua le premier et le deuxième paniers du match, et les Knicks terrassèrent les Lakers pour décrocher leur premier titre de champion. Ils remportèrent leur second titre en 1973.

Pape François

Lors de sa visite historique de six jours aux États-Unis en septembre 2015, le pape François célébra une messe très touchante devant 20 000 paroissiens dévoués… le deuxième pape à le faire dans toute l’histoire du Garden !

Dans son homélie, il reconnut l’importance de notre salle en déclarant : « Nous sommes au Madison Square Garden, un lieu emblématique de cette ville. C’est ici qu’ont lieu les événements sportifs, artistiques et musicaux les plus importants, qui attirent non seulement les New Yorkais, mais aussi des spectateurs du monde entier… ». Il donna ainsi encore plus de sens à notre devise : la salle omnisports la plus célèbre du monde.

7ème ÉTAGE, LOGES LEXUS

Tout au long de son histoire, le Garden a accueilli des événements phénoménaux qui ont changé la face du monde. Si ces murs pouvaient parler, ils nous régaleraient d’anecdotes croustillantes sur les plus grandes figures sportives, politiques, musicales et même religieuses qui le composent.

Ce couloir est probablement ce qui se rapproche le plus des « murs qui parlent », car il regorge d’images iconiques retraçant l’histoire du Garden. Alors que nous approchons de la loge Lexus, qui nous offrira une vue VIP sur la salle omnisports, je vous montrerai quelques photos exclusives : assurez-vous de bien toutes les regarder, car elles reflètent vraiment l’illustre passif du Garden.

Loge Lexus

Asseyez-vous et installez-vous confortablement. Puis admirez la vue. Très peu de gens peuvent se targuer d’avoir vu le Garden sans être entourés de 20 000 autres personnes. Ils sont encore moins nombreux à avoir pu l’observer depuis ces loges exclusives. Il s’agit là d’une vue résolument unique de la salle omnisports la plus célèbre du monde.

Ce que vous voyez à présent s’appelle « the bowl » (le bol), pour des raisons évidentes. Regardez la façon dont le plafond s’incline vers le bas.  C’est cette conception unique qui donne au son ce côté intime et proche, même lorsque la salle est pleine, et comme vous pouvez l’imaginer, cela plait beaucoup aux artistes. Un jour, Elton John a déclaré : « C’est sans aucun doute la salle de concert la plus impressionnante au monde. C’est un endroit magique. » L’acoustique du Garden est d’une telle qualité qu’elle donne l’impression que l’artiste joue dans une petite salle : le son y est d’une clarté impeccable.

Pour autant, sa forme a suscité quelques inquiétudes en 2003, lorsque les Grammy Awards ont investi le Garden. Parmi TOUS les événements accueillis par le Garden, jamais un décor n’avait été aussi lourd que celui des Grammy’s, avec ses imposants équipements métalliques suspendus au plafond. La veille au soir, une impressionnante tempête de neige éclata : l’équipe de production était alors très inquiète, ne sachant pas si le plafond parviendrait à supporter tout ce poids, après qu’une épaisse couche de neige s’y soit entassée. Nous étions à deux doigts de monter sur le toit du Garden pour déblayer la neige ! Par chance, la tempête se calma et tout rentra dans l’ordre. En janvier dernier, nous avons de nouveau accueilli les Grammy’s. Heureusement, pas de tempête de neige à déplorer cette fois-ci !

Mais comme vous le savez, le Garden est loin d’être exclusivement consacré aux spectacles musicaux. C’est même l’endroit idéal pour assister à un combat de boxe. Aujourd’hui, la boxe et le Garden sont intimement liés, mais dans les années 70 et 80, ce sport avait déserté les grands stades traditionnels et se pratiquait avant tout à Las Vegas. En 1999, le Britannique Lennox Lewis affronta l’Américain Evander Holyfield pour le titre des poids lourds, en plein cœur du Garden. À vrai dire, il y avait beaucoup plus de Britanniques que d’Américains dans le public. Lorsque l’hymne national anglais retentit, les fans de Lewis le reprirent en chœur. Jamais un hymne n’avait été chanté aussi fort au MSG, étouffant même les huées des Américains. Le combat fut emblématique à plusieurs titres. D’une part parce qu’il s’est terminé par un match nul, mais aussi car il a ramené la boxe au MSG. Aujourd’hui, le MSG est l’hôte privilégié des grands combats de boxe et de MMA. Pour tout vous dire, l’événement le plus rentable de l’histoire du MSG fut l’Ultimate Fighting Championship, tenu en 2016. Le combat Holyfield / Lewis arrive en deuxième position.

Bien entendu, la boxe n’est pas le seul sport représenté au MSG. Deux équipes peuvent effectivement se targuer d’appeler le Garden leur maison : Est-ce que certains d’entre vous savent de qui on parle ? C’est exact, il s’agit des New York Rangers et des New York Knicks. Pour tout vous dire, nous n’avons parfois que quelques heures pour transformer la patinoire (de 1 679 mètres carrés au total) en terrain de basket-ball. Alors que faire quand vous enchaînez un match des Knicks et un match des Rangers ?

Il faut 24 heures pour que la glace puisse geler et qu’elle soit fin prête pour les matches. De ce fait, nous ne la faisons pas fondre après chaque rencontre. Non, nous laissons la glace telle quelle et la recouvrons d’un matériau isolant qui maintient au froid l’air situé en dessous. Il devient alors possible d’installer un terrain de basket-ball, une scène de concert ou un ring de boxe directement sur la glace sans jamais nous soucier de sa fonte. Et nous avons même mis au point un plancher spécialement destiné au Westminster Kennel Club Dog Show, que nous accueillons pendant la saison des Rangers. Ce plancher spécifique protège les pattes des chiens contre le froid. Si vous êtes amené à regarder cette exposition canine à la télévision ou ici-même, dans la salle omnisports, sachez que grâce à un procédé résolument hi-tech, les chiens participants ne se trouvent qu’à quelques centimètres de la patinoire. Une anecdote à propos de cette glace : Elle est peinte en blanc, car comme vous le savez, la glace est transparente. Et elle est constituée de plusieurs fines couches de glace, et non d’un grand bassin d’eau.

Quant à l’agencement du parquet des Knicks, ça n’est pas non plus une mince affaire. Il se compose de 200 pièces de bois individuelles qui doivent systématiquement être placées à la main. Elles sont donc numérotées afin d’accélérer le processus. Les possibilités de configuration du Garden sont tout bonnement illimitées. En 2004, lorsque nous avons accueilli pour la première fois la Convention nationale républicaine, nous avons littéralement rehaussé le plancher du Garden d’un étage complet et construit une mini-ville en dessous. Nous avons même installé un ascenseur, dont l’usage était exclusivement destiné au candidat républicain — le président George W Bush —, que nous avons détruit une fois l’événement terminé.

Maintenant, intéressons-nous au tableau d’affichage. On l’appelle le Gardenvision du MSG. Il pèse plus de 22 tonnes, ce qui correspond approximativement au poids de quatre éléphants adultes. Il mesure 7,60 mètres de haut et presque 15 mètres de large. Dans la salle, vous pouvez le voir depuis n’importe quel siège, mais, vu d’ici, il est encore plus impressionnant. Jetez également un coup d’œil aux bannières suspendues au plafond. Elles rendent hommage aux titres de champion et aux athlètes, comme on pourrait s’y attendre, mais elles honorent aussi les artistes qui ont battu des records. La bannière de Phish commémore ses 13 concerts consécutifs au Garden. Et celle de Billy Joel rend hommage à une série sans précédent de 100 concerts à guichets fermés au Garden, plus que n’importe quel autre artiste. Il a donné son 100e spectacle le 18 juillet, et le gouverneur a officiellement proclamé cette date le « Billy Joel Day ». L’un de ses pianos est exposé à l’extérieur de l’entrée de Chase Square. Assurez-vous de vous y attarder avant de partir. Billy est également le premier et le seul artiste en résidence au Garden. Il a par ailleurs déclaré que tant qu’il serait capable de remplir le Garden, il continuerait à y jouer.

Prenez le temps de faire quelques selfies, et assurez-vous d’inclure le hashtag #MSGAllAccessen les publiant. Ces loges sont généralement occupées par la crème de la crème et par des personnes relativement aisées : assurez-vous bien de partager vos photos avec le hashtag #MSGAllAccess pour que vos amis soient au courant du type de statut VIP dont vous avez bénéficié au Garden aujourd’hui. Dans un instant, nous amorcerons la suite de la visite.

Expérience photo

Très bien, je vous demanderai à tous de venir ici pour votre expérience photo. Vous aurez la possibilité de choisir entre un arrière-plan des Knicks, des Rangers, d’un match boxe ou d’un concert. Nous mettons également des accessoires à votre disposition. Une fois la photo terminée, veuillez demander à une personne de votre groupe de renseigner son adresse e-mail, suite à quoi elle recevra un souvenir numérique gratuit de l’expérience photo qu’elle pourra faire suivre au reste du groupe. Assurez-vous de partager votre photo sur les réseaux sociaux à l’aide de #MSGAllAccess. Si vous souhaitez acheter un tirage sur papier de la photo, vous aurez l’opportunité de le faire à la fin de la visite. Quand vous aurez terminé, n’hésitez pas à consulter notre base de données numérique Garden 366 pour découvrir certains des événements les plus mémorables du Garden.

9ème ÉTAGE, FAN ZONE

Prêts pour une autre expérience photo au MSG ? Bienvenue dans notre Fan Zone. N’hésitez pas à l’explorer de fond en comble, même si je vous demanderai de rester entre cette limite et l’autre ascenseur. Vous pourrez y voir les casiers originaux de Patrick Ewing et de Wayne Gretzky, une surfaceuse de hockey Zamboni, également d’origine, et jouer avec une de nos stations de mesure interactives. Amusez-vous bien !

10ème ÉTAGE, CHASE BRIDGE

Réalité virtuelle

Bienvenue sur la passerelle Chase Bridge. Asseyez-vous, je vous en prie.

Nous avons passé beaucoup de temps à parler des événements passionnants qui se déroulent au Garden, et nous allons maintenant vous permettre de les vivre par vous-même. Quelqu’un a-t-il déjà fait l’expérience de la réalité virtuelle ?

Si l’un d’entre vous ne se sent pas à l’aise avec les lunettes ou est âgé de moins de 13 ans, faites-le moi savoir et vous pourrez visionner la vidéo sur une tablette. Veuillez noter que les lunettes sont nettoyées après chaque utilisation et qu’elles peuvent être portées par-dessus des lunettes de vue et des queues de cheval. Si vous ressentez des étourdissements, des nausées ou tout autre type d’inconfort pendant la vidéo, veuillez retirer vos lunettes immédiatement.

Veuillez tout d’abord mettre vos écouteurs en vous assurant qu’ils sont correctement placés sur votre tête et qu’ils recouvrent vos oreilles. Prenez ensuite votre casque et placez-le sur votre tête, par-dessus vos écouteurs, en vous assurant que le bord supérieur des lunettes repose sur le haut de votre tête. Une fois les lunettes activées, veuillez patienter pendant que nous installons le reste du groupe. La vidéo commencera en même temps pour tout le monde. Lorsque l’expérience est terminée, assurez-vous de retirer d’abord les lunettes, puis les écouteurs, et placez les deux devant vous.

Si vous avez besoin d’aide, maintenant ou pendant la vidéo, veuillez lever la main.

Nous allons maintenant vous faire vivre l’effervescence d’un match des Rangers et des Knicks, comme si vous étiez au milieu d’un Garden plein à craquer. Et si vous avez toujours rêvé de savoir ce que cela fait de jouer sur les planches d’une scène aussi célèbre que celle du Madison Square Garden, vous en aurez un bel aperçu aujourd’hui grâce à l’un de nos artistes préférés : l’ultime Piano Man.

Tout le monde est prêt ?

J’espère que vous avez apprécié cet avant-goût de ce que l’on ressent quand on assiste à un événement aussi électrisant au MSG. Des billets sont encore disponibles pour le match des Rangers de ce soir !

5ème ÉTAGE

Terrain de la salle omnisports

Et nous voici donc au centre du Madison Square Garden, au centre de New York, au centre de l’univers.

D’ici, vous prendrez la mesure de l’immense capacité du Garden, et vous réaliserez à quel point il est exceptionnel qu’un Harlem Globetrotters ait réussi à marquer un panier depuis ce pont là-haut.

Vous êtes en train de fouler le même parquet que les Knicks, les Rangers, les chanteurs les plus célèbres au monde et…des taureaux. C’est exact. Chaque année en janvier, le MSG accueille le rodéo Professional Bull Riding. Pour cet événement qui dure trois jours, nous recouvrons le sol de 750 tonnes de terre (9 fois ½ le poids de la navette spatiale) en provenance de Long Island et du New Jersey, qui impliquent 33 camions à benne basculante et dix heures de transport.

Le PBR a lieu en plein mois de janvier, pendant la saison des Rangers. Dans ce cas de figure, nous protégeons la glace en la recouvrant de plastique et de contreplaqué, puis nous plaçons la terre par-dessus.

Il faut ensuite cinq à six heures pour retirer la terre et tout nettoyer, afin de préparer la salle omnisports pour le match des Knicks ou des Rangers du lendemain. Impossible de soupçonner que, seulement quelques heures auparavant, les meilleurs monteurs de taureaux se trouvaient juste là.

Quelle expérience magnifique que de fouler le terrain du Garden, où tant d’événements exceptionnels se sont produits. Lors de la venue de l’entourage du pape François, en vue de préparer sa visite, le Garden était configuré pour un match des Knicks. Vous ne me croirez jamais si je vous dit que ces hommes en robe ont investi le terrain pour se lancer dans un petit match de basket-ball. Difficile de ne pas succomber aux charmes du Garden, et c’est bien peu de le dire !

Sortie vers Chase Square

Pour vous remercier de nous avoir rendu visite aujourd’hui, nous vous invitons à conserver le laissez-passer All Access Tour que vous portez, et à l’utiliser pour bénéficier d’offres spéciales, notamment de 10 % de rabais sur certains articles de la boutique MSG et de 4 $ de réduction sur les billets adultes pour la visite guidée Stage Door Tour du Radio City Music Hall, où vous pourrez rencontrer l’une des légendaires Rockettes !

Veuillez me suivre jusqu’à la boutique pour voir vos photos, disponibles à l’achat. Saisissez tout simplement l’adresse e-mail associée à votre photo pour afficher l’image.